Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

23 septembre 2007 7 23 /09 /septembre /2007 09:22
Il y a en Cerdagne française un village qui s’appelle Latour de Carol, et évidemment il n’y a aucune tour dans ce village (du moins, il n’en reste pas).
Un peu plus haut se trouve le village de Carol, où, par contre, il y a deux tours… Je sais que parfois, il ne faut pas trop chercher à comprendre, mais là j’aimerais bien !
En la Cerdaña francesa, se encuentra un pueblo que se llama Latour de Carol (la Torre de Carol), y en el pueblo, no hay ninguna torre (o al menos hoy día no existe).
Un poquito más arriba, hay otro pueblo que se llama Carol, y en ese pueblo hay dos torres!
Bueno, la cosa me intriga, y me gustaría saber el por qué del fenómeno.
Hier, la journée qui s’est levée était, ce que l’on appelle ici une journée « bête », c’est-à-dire que la journée s’annonce sous un ciel gris, le gris qui n’augure rien de bon et qui laisse à présager une journée perdue…
Ah, mais c’est que dans la famille, il nous en faut plus pour nous décourager ! Ah quoi servent donc les parapluies ?
Ayer amaneció el típico día tonto. Un día gris que no auguraba nada bueno. Pero bueno, a nosotros nos hace falta algo más que unas cuantas nubes para quedarnos en casa! ¿De qué sirven sino los paraguas?
Cliquez pour afficher l'image suivante
Le cap fut donc mis sur la Cerdagne, côté français. Après un pique nique à Bourg-Madame, on décida d’aller vers Porta, pour dénicher un chemin parcouru il y a des années avec mes parents. Mais, en route, on changea d'avis et on s’arrêta à Carol pour voir les tours de plus près. C’est le typique endroit devant lequel on est passés des centaines de fois et où on ne s’est jamais arrêtés… grande erreur ! Car c’est un très joli village hameau.
Decidimos pues hacer rumbo a la Cerdaña francesa. Después de un picnic en Bourg-Madame, pensamos ir a Porta, donde yo recordaba un camino recorrido hace años con mis padres. Pero, al pasar delante de Carol, decidimos pararnos a echarles un vistazo a las torres. Carol siendo el típico sitio delante del cual pasas un centenar de veces y en el cual nunca te has parado... ¡error! Porque es un pueblo-diminuto- muy bonito de visitar.
Cliquez pour afficher l'image suivante
Du village sort le chemin du Vieux Relais, que voici :
Del pueblo sale el camino del Viejo Albergue (o, mejor dicho, posta), al cual no tardas en llegar:
Cliquez pour afficher l'image suivante
Cliquez pour afficher l'image suivante
Cliquez pour afficher l'image suivante
Le chemin continue et, avec un peu de chance, on croise le train qui siffle joyeusement en voyant les enfants qui saluent de façon euphorique.
El camino sigue y, con suerte, te cruzas con el tren, que silba alegremente al verte (o al ver a los niños que saludan eufóricos)
Cliquez pour afficher l'image suivante
Cliquez pour afficher l'image suivante
Et là, arrive le moment ou vous commencez à vous dire « euh oui, d’accord… mais, elles sont où les tours ? ». Ben les voilà, sur fond de ciel azur…
Y ya llega el momento en el cual decís “sí, vale, muy bonito, pero, ¿y las torres?”. Bueno, pues aquí están, sobre fondo de cielo azul...

Cliquez pour afficher l'image suivante
Cliquez pour afficher l'image suivante

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Soize 10/10/2007 20:12

Joliiii ! Je viens de lire tout les trucs que j'ai loupé depuis mon dernier passage, j'ai passé un bon moment, merci pour la balade à Madrid, la réunion de dentellières, les montagnes....

Sara d'Andorre 11/10/2007 13:57

C'est ça qui est chouette quand on ne passe pas pendant plusieurs jours, on a plein de trucs à voir d'un coup! :-)

dourvac'h 03/10/2007 21:57

Génial, ma chère Sara, de lire chez toi une phrase aussi géniale que : " QUE LINDO LUGAR EN DONDE VIVES,Y TUS NENES ESTAN DIVINOS ! "... je commence grâce à ton site à APPRENDRE VRAIMENT l'espagnol "castellano" (j'ai fait Allemand 1ère langue et Anglais 2ème...)...On s'arrêtait souvent avec nos gamins pour pique-niquer au soleil sur ces énormes rochers sous les "Atalayas" (tours de guet) de ce beau village de Carol, dans la vallée un peu glaciale et venteuse du ruisseau dit du Carol... c'était toujours un moment de poésie, de s'arrêter "traditionnellement" là, sur ce chemin entre Ariège et Cerdagne... comme de regarder l'espace carré de l'intérieur des tours... Connais-tu l'Atalaya de Llo ? ... et la chapelle Sant Feliu , dans son site romantique, au dessus des gorges vertigineuses du Sègre ? Un espace magique, là aussi... J'y ai dormi une nuit en bivouac sous les étoiles... moment inoubliable ! Au fait, sur ta photo de pluie, tu es rayonnante avec ton fils ! 

Sara d'Andorre 04/10/2007 08:21

Tu peux te fier à l'espagnol de mes visiteurs, mais pas au mien, j'ai tendance à utiliser des tournures de phrase catalanes ou françaises, à force on finit par tout mélanger.J'imagine la joie de tes enfants lors de ces pique-niques sous les tours

Valerie 03/10/2007 00:05

ravie de faire plus ample connaissance (photographique avec toi) même sous un ciel pas très joyeux tu réussis de très belles photos... et puis j'ai honte... moi sous un temps de crachin, je reste à la masion si je ne suis pas contrainte et forcée du contraire... je devrais en prendre de la graine et user plus du parapluie  !

Sara d'Andorre 03/10/2007 11:41

Je préfère faire des photos avec un ciel gris, je les réussis généralement mieux.Les parapluies sont très pratiques lorsqu'il n'y a pas de vent... lors de nos (pluvieuses) vacances à St Brieuc, nous avons plutôt exploité les impers, et renoncé à garder des jambes de pantalon sèches ;-)

EN BUSQUEDA 01/10/2007 21:12

HOLA,LLEGO POR ENLACES,QUE LINDO LUGAR EN DONDE VIVES,Y TUS NENES ESTAN DIVINOS!SALUDOS CARIÑOSOS DESDE MEXICO.

Sara d'Andorre 02/10/2007 10:24

Hola,gracias por tu visita! :-)

Carmiña 30/09/2007 21:25

¡Hola Sara!Pues sí que se ve bonito el pueblo. Gracias por mostrarlo.

Sara d'Andorre 02/10/2007 10:24

Sí que es bonito, sí!