Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 08:47
Mercredi dernier, nous sommes allés à Toulouse. Il y a là-bas un hôpital pour enfants, auquel on accède avec difficulté, entre barrières et pelleteuses. Tout le site est en travaux, et après avoir tourné un peu en rond, logiquement, nous sommes arrivés en retard.
La question ensuite est de ne pas se tromper d'endroit, inutile de faire la queue à un accueil qui n'est pas le bon, ehem...
Nous avons finalement atterri dans le bon service!
El miércoles pasado, estuvimos en Toulouse. Ahí, hay un hospital para niños, al cual llegas con dificultad, entre vallas, camiones y obreros. El lugar es inmenso, y están renovando el hospital principal así como todos los accesos. Después de haber dado alguna vuelta, lógicamente llegamos tarde.
Luego, además estuvimos esperando en una entrada que no era la nuestra. Al final, ¡llegamos a parar al buen departamento!
Là, entre les dessins de Mireille l'abeille, et Camille la chenille, se promène tout un petit monde, pas plus haut que trois pommes, dont le signe de reconnaissance consiste en de nombreux hiéroglyphes au stylo, sur les deux avant-bras. A côté des hiéroglyphes, des petites boursouflures, plus ou moins grosses.
Tout ce petit monde souffle beaucoup sur les boursouflures, et essaie plus ou moins de ne pas pleurer... parce que à 6 ans, on est des courageux, non mais!
Heureusement, les infirmières sont gentilles, elles ont de jolis badges, avec leur prénom et un petit animal dessiné à côté... et puis elles donnent de jolis diplômes du courage.
Ahí, entre dibujos de animalitos y de hadas, se pasea una serie de personitas, no muy altas, cuya señal de pertenencia a un misterioso club, consiste en una serie de marcas de bolígrafo en ambos brazos. Al lado de las marcas, se ven unas marcas rojas e hinchadas, más o menos gordas.
Los pequeños personajes soplan con fuerza sobre las marcas, intentando no llorar, porque con 6 años, uno es mayor  ¡y valiente!
Suerte que las infermeras son amables. Llevan en su blusa una etiqueta con su nombre y el dibujito de un animal, y además ¡dan diplomas de valentía!
Il n'empêche qu'on éviterait bien d'y retourner dans ce joli service tout bien décoré.
A pesar de los bonitos dibujos en cristales y puertas, de la simpatía del personal y de la sala de juegos, una desearía no tener que volver a ese lugar.
Et malheureusement, la jolie demoiselle y sera hospitalisée trois fois en janvier et février, puis, pendant cinq ans, il faudra faire une piqûre mensuelle à l'hôpital d'Andorre.
Desgraciadamente, habrá que volver tres veces entre enero y febrero, y pasar alguna noche ahí. Luego, durante cinco años, habrá una inyección mesual en el hospital de Andorra.


Dans la vie, il vaut mieux avoir la chance de ne pas être allergique...
En la vida, es mejor tener la suerte de no ser alérgico...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Callale 17/10/2008 15:48

Oh !!! Pauvre petite princesse !!!! Tous mes encouragements pour elle et pour la maman ! On n'aime pas voir nos bambins dans de telles situations !!!!

Sara d'Andorre 17/10/2008 15:55


C'est clair... :-(
On se sent très impuissants face à la douleur de nos petits bouts


BBIZ 07/10/2008 18:02

Elle est bien courageuse ta puce!!!mais c'est pour son bien malheureusement...elle est toute jolie sur la photo!bisous miss (je fais le tour de ton blog, pleins de retard hihihi)

Sara d'Andorre 08/10/2008 08:57


Ces jours-ci, je suis aussi très en retard, j'ai encore du mal à me remettre de la rentrée :-)
Comme tu dis, c'est pour son bien... mais on s'en passerait :-(


Gwenddydd 06/10/2008 09:45

Malheureusement, je connais. Faut le faire, je suis allergique au poisson frais pêché au chalut ... Si si ! Tout cela parce que, le temps que l'on remonte le filet, il dégage une toxine, l'équivallent de notre adrénaline, que je ne supporte pas, mais qui est détruite par la congélation. Je te raconte pas, dans les restaux, lorsque tu expliques que tu ne veux pas de poisson frais...Bref. Le bon côté, par contre, c'est que plusieurs de mes allergies, les plus graves, ont disparu lors de ma grossesse, et il parait que c'est un grand classique. Alors à quand un traitement hormonal contre les allergies ?

Sara d'Andorre 06/10/2008 10:38


Haha! Je t'imagine bien au resto :-D
Enfin, je ris, mais ce n'est pas marrant hein!
Génial, le coup de la grossesse! Le problème c'est qu'Ainhoa est un peu jeune pour l'inciter à avoir des enfants ;-)
Mais c'est intéressant à savoir. Quoique je me méfie énormément des hormones, mais bon quand il faut, il faut...


Lauréole 06/10/2008 08:29

je touche du bois...notre puce a été allergique aux protéines de lait de vache pendant 1 an...alors je ne sais ce que donnera l'avenir !

Sara d'Andorre 06/10/2008 08:57


Ah, ça c'est très très casse-pieds. Il y a du lait de vache dans pratiquement  tous les produits alimentaires du commerce :-(


mab 06/10/2008 06:56

J'espère qu'elle sera tranquille après ça la petite dentelière.

Sara d'Andorre 06/10/2008 08:57


Espérons... mais elle va en baver :-(