Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 08:41
Hier fut un jour de pluie... aujourd'hui, je ne sais pas, parce que j'écris ceci hier. Parce que aujourd'hui, avec un peu de chance, je ne suis pas là, tout dépend du temps qu'il va faire aujourd'hui... comment ça, que je vous embrouille?!

Enfin bref, imaginez un jour de pluie en montagne: c'est gris, on est dans les nuages, le fond d'air est frais, il y a de bonnes odeurs. Mais, au lieu d'aller vous promener, vous devez aller au travail (parce que c'est vendredi) et les enfants doivent aller à l'école.
Donc, il est 7h30, et tout le monde est pressé dans l'entrée. Je dis au enfants de mettre leurs bottes et je prends leurs imperméables sous le bras. Je prends aussi le plastique de la poussette. Tout est prévu. On n'oublie pas les cartables? non, les clés? C'est bon, on y va.
On descend au garage au pas de course, hop, hop. Je dépose tout mon petit monde chez mes parents, en vérifiant qu'aucun imperméable ne reste dans la voiture.
Ok. En route pour le travail, avec les essuie-glaces à fond. Ah la la, c'est qu'il pleut fort!
J'arrive, je me gare dans la rue comme tous les jours... bon... il pleut toujours, et moi j'ai oublié MON imperméable. Chouette alors, une bonne douche avant d'aller au boulot, c'est génial!

Ça vous arrive vous de penser à tout pour les enfants, et d'oublier toutes vos affaires? (rassurez-moi parce que ça m'arrive tout le temps!)

Ayer, fue día de lluvia... hoy, no sé, porque escribo esto ayer. Porque hoy, con un poquito de suerte, no estaré. Todo depende del tiempo que hará hoy... cómo ¿que no hablo muy claro?!

Total, imaginad un día de lluvia en la montaña: el cielo está gris, las nubes tapan las cumbres, el aire es fresquito y huele a tierra mojada. Pero en vez de coger y salir a pasear, pues tenéis que ir a trabajar (porque es viernes) y los niños tienen que ir al cole.
Son la 7h30, estamos todos amontonados en la entrada con carteras y zapatos por medio. Les digo a los niños que no, las chancletas no! que está lloviendo! Poneos las botas de goma. Yo cojo el impermeable azul de Mickey, el verde con la capucha rana, y el plástico del Max*-Cos* de Gabriel. Bueno, carteras, impermeables, botas, vale, podemos irnos. Ah, ¡mis llaves!
Bajamos rápidamente al garaje, los llevo a todos a casa de mis padres, los dejo, y me voy despues de haber mirado si queda algún impermeable en el coche.
Pues, nada, bajo al trabajo, con los limpias a fondo porque es que llueve mucho.
Llego, me aparco en la calle, como siempre... bueno... sigue lloviendo, y yo me he olvidado algo... ¡MI chubasquero!
No cabe duda que una buena ducha antes de ir a trabajar no viene mal, pero...

¿Os pasa de pensar en coger todo lo necesario para los niños y olvidaros todo lo vuestro? A mí, desde luego me pasa demasiado a menudo...



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dominique 08/06/2009 08:35

Oh que oui, ces choses-là arrivent! Et même encore maintenant, parce que des "petits" de 19 et 23 (voire 55...) ans ne savent toujours pas adapter leur tenue au temps qu'il fait ou qu'il va faire... Et du coup, j'en oublie mon propre imper-pull-écharpe (rayer la/les mention-s inutile-s).

Sara d'Andorre 08/06/2009 08:49


Aujourd'hui, on ne raye que l'écharpe, parce qu'il ne fait pas chaud (l'a neigé) et il va peut être pleuvoir


mab 08/06/2009 07:28

On ne peux pas penser à tout, du moment que tu n'as pas oublié Gabriel...

Sara d'Andorre 08/06/2009 08:48


Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!
Ce matin, je l'ai oublié, 3 mn pas plus, mais je l'ai oublié


marie 07/06/2009 08:21

Ça m'arrive ! Mais il peut m'arriver aussi malheureusement d'oublier des affaires à eux...

Sara d'Andorre 08/06/2009 08:45


Et généralement, ce sont des trucs importants... pour moi, l'écharpe de portage par exemple, ou les bonnets...


Ppn 07/06/2009 05:26

Je te rassure, c'est le lot de toutes les mamans ! Au fait, ...bonne fête !

Sara d'Andorre 08/06/2009 08:44


Merci!
J'ai eu un portrait très ressemblant ;-)


Lauréole 06/06/2009 19:54

oh oui, ça m'arrive ! par exemple : sortir en chaussons, oublier mon portable...enfin c'est monnaie courante nous, aujourd'hui samedi, c'est 8°C, grêle, bourrasque! rien à envier.

Sara d'Andorre 08/06/2009 08:43


Nous avons aussi eu de la grêle et des rafales de vent, mon mari est sorti sauver les géraniums et les plants de tomate, et il en a bavé ;-)
Le portable, j'ai renoncé, je n'en ai plus, je l'oubliais systématiquement