Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 21:52

Dix minutes et trente neuf secondes, c'est le temps que j'ai mis à ouvrir le portail d'over-blog, pour écrire cet article... c'est parce que je suis sans ADSL... nous attendons la fibre optique dans les jours à venir, mais pour le moment pas l'ombre d'un technicien dans notre rue.
Bon, je voulais juste vous rassurer... j'ai survécu à la rentrée!
Les profs ont commencé le premier septembre, les réunions se sont succédées. A l'école, tout est très cadré par le ministère et la direction, je vous expliquerai, car vraiment, ça n'a rien à voir avec l'école française.
Les élèves (21 de 4 et 5 ans), eux, ont commencé le 9, au lendemain de la fête nationale.
Et vous voyez... je suis encore capable d'écrire quelque chose de cohérent (profitez-en, ça ne va peut-être pas durer...)

Premières impressions:
1- C'est dur de devoir expliquer des choses en français, alors que les élèves ne le comprennent pas encore... mais interdiction de parler en catalan, alors petits dessins et gestes ne manquent pas.

2- Cette semaine, j'ai été de service pour les repas. Les élèves mangent en classe avec leur prof, oui, en classe... personellement, je ne trouve pas ça très hygiénique mais bon...
Je crois qu'ils savent déjà ce que veut dire "Maaaaaange" et "assieds-toi!".
J'en suis à deux vomis...c'est super!
3- Est-ce que quelqu'un sait les gestes à faire pour la chanson du cerf qui regarde par la fenêtre, et qui voit le lapin qui ne veut pas se faire liquider par le chasseur?
4- Ma formation est suspendue car le nouveau gouvernement est en plein remaniement, elle commencera un jour, mais on ne sait pas quand.
5- Fin octobre, c'est les vacances!

Voilà, sinon, j'ai des tas de photos d'excursions faites ces jours-ci, mais ma ligne est vraiment trop lente alors pas moyen de les charger...

A bientôt!

PS: je ne peux pas non plus vous rendre visite, je mets des heures à passer d'une page à l'autre :-(
Repost 0
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 14:22
Repost 0
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 14:21
Repost 0
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 14:19
Repost 0
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 14:12
Les confitures...
Mermeladas...

et les champignons...
y setas...


Pas de doute, ça sent l'automne!
No hay duda... huele a otoño!

Repost 0
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 14:02
Bon, je sais que les voitures de maintenant, elles ont l'ABS, l'anti-dérapage, les freins à disque, et tout plein de trucs dont je ne sais pas le nom, mais moi, mon père m'a toujours dit de serrer le frein à main, de mettre une vitesse, et de tourner les roues de façon à ce que la voiture n'aille pas loin.
Il semblerait que pas tout le monde n'a d'aussi bons professeurs que mon père...
Hoy día, los coches tienen ABS, anti-derapaje, frenos no sé qué, y un montón de cosas más que yo desconozco totalmente. Mi padre siempre me ha dicho de poner el freno de mano, una velocidad, y además dejar las ruedas de manera que el coche se quede bloqueado a poca distancia.
Parece que no todos tienen un padre tan buen profesor como el mío...



Merci Papa!
Gracias Papá!
 
Repost 0
31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 13:47
Et oui, c'est la fin d'une époque.
Dix ans que je travaillais dans la même entreprise.
Ça fait tout drôle de penser que demain je ne reviendrai pas... en fait, je ne réalise pas du tout.
Es el final de una época. Llevaba 10 años en el mismo trabajo.
No logro realizar que mañana ya no estaré en el despacho.



Demain, à 8h30, je dois être à l'école. Et Gabriel commence la crèche :-(
Ça va être dur...
Mañana, a las 8h30, tengo que estar en el cole. Y Gabriel empieza la guardería :-(

J'en profite pour souhaiter bon courage à Marie et sa Chichoute, puisqu'elles se trouvent sans doute dans le même état d'esprit...

Je serai sans doute absente du blog pendant quelques jours, le temps de prendre mes marques. Je laisse tout de même quelques articles programmés :-)
Es muy posible que no me pase durante unos días, el tiempo de encontrar ratitos para dedicarme al blog. Dejo algún articulo programado por si las moscas.
Repost 0
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 14:10
Lors de notre voyage de retour, nous avons fait une petite étape dans le Gers, question de rendre visite à une cousine de ma mère.
Et oui, notre famille est tellement étalée qu'il faut profiter de toutes les occasions pour se voir, quitte à faire un "petit" crochet.
Al volver de París, no hemos parado en la región del Gers, para visitar a una prima de mi madre.
La verdad es que nuestra familia está tan desperdigada, que hay que aprovechar la más mínima ocasión para verse, aunque eso implique unos cuantos quilómetros más ;-)
Là, je fais un petit aparté, car nous ne sommes pas arrivés à nous mettre d'accord. Je sais que par exemple, la fille de la cousine de ma mère est ma cousine issue de Germain, MAIS, qu'est-ce que la cousine de ma mère pour moi? Une cousine? Ou ce qu'on appelle une tante au second degré?
Bon, si quelqu'un sait, ça nous intéresse, car on se posait la question :-)

Enfin bref, il y a une trentaine d'années ma cousine/tante et son mari, ont entrepris la folle aventure de reconstruire une ruine.
Et franchement, ils ont du mérite, car ils ont fait une merveille, j'en suis bouche bée à chaque fois que je vois ce qu'ils ont réussi à faire.
Mi tía o prima, no sé qué graduación lleva, y su marido, tuvieron un sueño hace unos treinta años. Compraron una ruina y decidieron reconstruírla.
Francamente, debío ser un trabajo impresionante, a lo largo de los años, han conseguido reconstruir una maravilla.

Voilà donc le lever du soleil sur la petite maison en question...
E aquí pues la casita de la cual hablamos al amanecer...



vous comprenez mieux alors le travail de titan que celà représente.
Os podéis imaginar la cantidad de horas de trabajo?



Moi je dis chapeau!
Yo estoy admirativa.

Quant à la petite princesse, voilà un lieu qui lui convient tout à fait,
Y no soy la única, la princesa Ainhoa piensa lo mismo que yo...


La lavande embaumait!

Sans parler de Bernat, qui s'est trouvé un nouvel idôle (quoi! je suis autorisé à toucher aux outils?!)
Y Bernat estaba extasiado... le dejaron herramientas!!!!



La mère des petits, elle, serait restée faire causette dans la salle de bains (dont on ne voit qu'une petite partie sur la photo)
Yo tengo una preferencia por el baño (que en la foto, sólo se aprecia la mitad)



Un vrai château de contes de fées!
Un auténtico castillo de hadas!
Repost 0
28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 06:31
Après 10 jours à Paris, il était malheureusement temps de reprendre la route, pour cause de rendez-vous obligatoire à l'hôpital de Toulouse :-(
Después de 10 días de vacaciones en París, tocaba volver, porque teníamos hora en el hospital de Toulouse.
La route c'est ce qu'on craignait le plus pour ce voyage. Ainhoa et Bernat se sont bien occupés avec leurs BD et la dînette qu'ils avaient emmenée (je ne pensais pas qu'il y avait autant de trucs dans un aussi petit sac, je trouve encore des petites cuillères ou du maïs en plastique sous les sièges!)
El viaje era lo que temíamos de estas vacaciones en París. Ningún problema con los mayores que se pasan el tiempo leyendo y que en esta ocasión se habían llevado una bolsita con juguetes... en dicha bolsita no pensaba yo que cabrían TANTAS cosas, sigo encontrando cucharitas y diversas verduras de plástico por debajo de los asientos...
Mais on avait peur pour Gabriel... et bien non, après une Ainhoa qui passait ses voyages  braillant  et vomissant, et un Bernat qui faisait de même, vomis en moins (sauf exceptions), nous avons ENFIN la perle rare: le bébé qui DORT en voiture!!!
Pourvu que ça dure!
Lo que temíamos más era el comportamiento de Gabriel. Después de una Ainh
Donc les voyages aller et retour se sont très bien passés.

Il faut dire que nous faisons régulièrement des arrêts, pour nous dégourdir un peu les jambes.



Confection d'un pseudo feu de camp... (entre Cahors et Montcuq, on y est passés hihi)
Aquí, apilaban ramitas para un fuego de acampada ficticia.

On évite le plus possible les aires et on essaye de trouver des coins tranquilles, notamment pour les repas.
Evitamos las áreas repletas, e intentamos encontrar lugares más tránquilos.


L'heure du goûter.Toca merendar.

Là, on est tombés sur la chapelle de Grézas, totalement par hasard, c'est sur le chemin de St Jacques.
Aquí, descubrimos por casualidad la capilla de Grézas, que es una etapa del camino de Santiago.

Des voyages comme ça, j'en redemande!
Repost 0
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 09:00
Jusqu'à la disparition de mes grands-parents, nous avions toujours séjourné chez eux durant nos vacances, on ne connaissait la maison de mon oncle que pour y être allés déjeuner ou dînner. Nous n'avions donc pas du tout exploré   les abords immédiats de sa maison.
He veraneado en las afueras de París durante muchos años. Pero siempre había estado en casa de mis Abuelos. Como ya no están, esta vez, hemos ido a casa de mi Tío. Conocíamos su casa por haber ido a comer o cenar, pero nunca habíamos paseado por ahí.

Nous avons donc été agréablement surpris de découvrir un endroit très vert, avec plein de belles balades.
Nos ha sorprendido descubrir una zona muy verde, muy bosqueada, y con un montón de caminos señalizados.



Gabriel en a profité pour faire le plein de siestes dans sa poussette.
Gabriel ha disfrutado de lo lindo en su carrito, se ha pegado unas siestas monumentales.

Et en l'absence de nos montagnes et des "je monte, et je descends", nous avons longuement marché.
Y como no había ni cuestas ni bajadas, hemos caminado largamente.



Vous comprendrez donc, qu'avec un environnement aussi agréable, il nous était difficile d'envisager le train et le métro pour nous traîner jusqu'à Paris ;-)
Es por eso que nos ha dado tanta pereza ir a París, al bullicio de la ciudad.



Coin! Coin!
¡Cúac, cúac!



On sent une certaine dépendance au pain chez les canards... je ne vous dis pas comment ils ont rappliqué... mais nous n'avions rien sur nous!
Cómo se nota que alimentan regularmente a estos patos... no os explico la velocidad con la cual han venido a la que nos han visto... el problema es que no llevábamos comida...
Repost 0