Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

9 août 2009 7 09 /08 /août /2009 08:47
Je dis disparition, parce que c'est bien connu, en montagne, le soleil ne se couche pas, il disparaît rapidement derrière les montagnes.
Donc, pour voir une disparition de soleil, vous avez deux solutions:
1- Vous vous chargez comme un baudet et vous allez camper
2- Vous rentrez très tard à la maison (genre 21h passées) et vous vous faites traiter d'épouse et de mère indigne par votre bien aimé mari.

L'option 1 étant difficile avec un bébé, vous prenez l'option 2 et vous faites la sourde oreille (avec tout de même un vague air navré sur le visage)

Donc, pour vous éviter une scène de ménage, je vous livre gracieusement les photos d'une disparition de soleil, question que vous voyiez à quoi ça ressemble.



Cuando uno vive en la montaña, sabe perfectamente que no va a ver nunca uno de esos atardeceres en que el sol pinta el cielo de todos los colores. Aquí, el sol pasa de golpe y porrazo trás una montaña, y ya está, nada más.
Para ver una desaparición de sol pues, tenéis dos opciones:
1- Os cargáis de material como burros y os vais a acampar
2- Volvéis muy tarde a casa (tipo las 9 y pico) y vuestro encantador marido os trata de esposa y de madre indigna.

La solución nº 1 es un poco complicada con un bebé, o sea que a mi me toca la 2.

Si os queréis ahorrar una escena con vuestro marido, pues basta con que miréis las fotos que os he hecho a propósito :-D








Ya me daréis las gracias cuando vuelva eh, que ahora estoy de vacaciones y no os puedo leer.
Vous me remercierez lors de mon retour, parce que là je ne peux pas vous lire :-)
Repost 0
8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 08:36
Cette année, nous n'allons malheureusement pas beaucoup voir la mer. Pas d'iode pour les pauvres montagnards...
Pas de vagues, pas de ressac, pas de mouettes, pas d'eau... euh... ah si!
De l'eau oui!
Este año, no vamos a ver el mar (bueno,  a parte de nuestro fin de semana en Tarragona). No nos toca ni iodo, ni olas, ni gaviotas, ni agua... er... ¡sí! ¡Agua sí!



Pas salée...
Bueno, sin sal por supuesto...



Mais au moins, elle est potable si on a soif :-)
Pero al menos te la puedes beber si tienes sed :-)

Nous sommes toujours à Paris, ceci est encore un article programmé, donc toujours pas de communication possible avec moi :-)
Seguimos en París, o sea que sigue siendo imposible comunicar conmigo.
Repost 0
7 août 2009 5 07 /08 /août /2009 11:52


No estoy, esto es un artículo programado. Je suis absente, ceci est un article programmé.
Repost 0
Sara d'Andorre - dans Couserans
commenter cet article
6 août 2009 4 06 /08 /août /2009 11:41
Puisqu'on est toujours à Paris, je continue à vous parler du Couserans... c'est logique...
Aret est donc un joli petit village dans la vallée de Bethmale.
Aret es un pueblecillo en el valle de Bethmale.



En ese valle, se llevan unos zuecos
muy especiales, tienen una punta muy larga y puntiaguda.
En la plaza del zueco, en el centro del pueblo, han construído uno de piedra.
Il est spécial, il a une place du Sabot.



Pourquoi ce sabot?
Parce qu'il y reste un sabotier pardi!
Y en el pueblo, se ha instalado un artesano que los sigue fabricando.



Nous devrons y retourner, car il fait des démonstrations.
Tendremos que volver porque hace demostraciones.



No estoy, esto es un artículo programado. Je suis absente, ceci est un article programmé.
Repost 0
Sara d'Andorre - dans Couserans
commenter cet article
5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 11:16
Surtout pour les enfants!
Alors, comme en Couserans, il y en a partout, ça fait des heureux forcément!
Il y a l'eau qui sort à gros bouillons, on n'ose pas y mettre la main tout de suite... mais on finit pas s'y décider.
El agua es fascinante, sobre todo para los niños.
En Ariège, se encuentra por todos lados, o sea que los niños son felices.
Hay el agua que sale a chorros fuertes, que tocas con respeto...

Aret

Il y en a où il faut tourner pour faire sortir l'eau... bien que là, elle sortait même sans tourner.
A veces, toca trabajar para que el agua salga. Aquí, hay que darle a la manivela.



Les bassins sont moins intéressants, car le jet d'eau est trop loin.
Si es agua estancada, interesa menos

Sentein

Ils deviennent plus intéressants s'ils sont remplis de poissons rouges qui viennent te suçoter le doigt.
Excepto si contiene peces que vienen a mordisquearte el dedo.

St Lizier

Par contre, ce qu'on n'aime pas du tout, c'est de devoir sauver un escargot de la noyade (ça mord les escargots?)
Sin embargo, gusta menos salvar el caracol que se está ahogando (¿los caracoles muerden?)

Astien

Et ce qu'on n'aime pas du tout, du tout, mais alors pas du tout... ce sont les fontaines qui ne fonctionnent pas :-(
Y lo que odian... son las fuentes que no funcionan...


St Lizier


No estoy, esto es un artículo programado. Je suis absente, ceci est un article programmé.
Repost 0
Sara d'Andorre - dans Couserans
commenter cet article
4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 11:07
Maintenant que Philomène a le dos tourné, on en profite pour prendre une chaise longue chacune!
Discrètement... on baisse la tête et on y va doucement.
¡Mira! Filomena nos está dando la espalda. Podríamos aprovechar e instalarnos cada una en una tumbona, que siempre quiere ir ella.
Discretamenta... baja la cabeza y vamos hacia ahí como si nada.



Eh les filles! Vous n'auriez pas un peu de crème solaire? Je suis encore très rose et j'ai peur d'attraper un coup de soleil.
¡ey chicas! ¿No os queda algo de crema solar? Es que aún estoy muy rosa, y no quiero quemarme.







No estoy, esto es un artículo programado. Je suis absente, ceci est un article programmé.

Repost 0
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 10:54
Et oui, nous sommes en vacances. Et je vais donc en profiter pour vous montrer les quelques photos qui me restent de nos vacances de juillet.
Et oui, cette année, nous serons partis DEUX fois (oui, je sais, c'est dégoûtant). Enfin, les enfants et moi, car Mari, lui, n'avait pas de vacances en juillet... il fallait bien quelqu'un pour arroser les fleurs du balcon, non?
Enfin bref, ceci est un article programmé, donc logiquement, je ne vais pas pouvoir répondre dans l'immédiat à vos commentaires, puisque je ne suis pas là.
Bueno, como estamos de vacaciones, os voy a enseñar alguna foto más de nuestras vacaciones de julio.
Sí, este año, habremos ido de vacaciones DOS veces (ya sé que es injusto, no hace falta que me lo digáis). Bueno, claro que mi marido, en julio, se tuvo que quedar, porque no tenía fiesta... pero hacia falta alguién para regar las flores del balcón, ¿no? (y se olvidó las del comedor, pfff).
Pues eso, que esto es un artículo programado, que escribí la semana pasada, y no os voy a poder contestar a los comentarios de inmediato.

Alors, revenons donc à nos moutons.
Début juillet, nous étions donc en vacances en Ariège. Nous en avons profité pour faire un petit bout du chemin de St Jacques de Compostelle. Un tout petit bout qui nous a menés à Alas, dont voici quelques photos.
En julio, pues, estábamos, como recordaréis, en la región de Ariège, en el sur de Francia. Por ahí pasa un tramo del camino de Santiago. Y recorrimos un trocito que nos llevó hasta el pueblo de Alas.




La maison aux volets bleus est un gîte qui avait l'air bien agréable.


Me encantan las hortensias. J'adore les hortensias.


Una trucha para la cena... Une petite truite pour le dînner?


Repost 0
Sara d'Andorre - dans Couserans
commenter cet article
2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 10:56
En général, je n'ai rien contre les guêpes...
Las avispas no me molestan...


Se distinguen las larvas. On distingue bien les larves.

Mais là, elles avaient fait leur nid sous un fauteuil de jardin, alors bof bof... elles ont malheureusement du être sacrifiées.
Pero éstas habían instalado su nido bajo una silla del balcón, y la verdad es que sentarse ahí encima no hacía gracia, o sea que "cuic".

No estoy, esto es un artículo programado. Je suis absente, ceci est un article programmé.
Repost 0
1 août 2009 6 01 /08 /août /2009 05:12
Nous allions partir aujourd'hui.
839 kilomètres avec trois enfants: sept ans, cinq ans et 7 mois et demi...
En journée noire, selon Bison Futé.
On s'est dégonflés et on ne part que demain qui est prévu en rouge. Le rouge, c'est plus joli que le noir ;-)
Nos ibamos a ir hoy.
839 km con tres niños: siete años, cinco años, y 7 meses y medio.
Calor y caravanas...
Total que ha cundido el pánico, y lo hemos atrasado a mañana, a ver qué tal el tráfico... deseadnos suerte ;-)

On revient vers le 15 août. J'ai programmé des articles pour celles et ceux qui ont envie de continuer à venir se balader en montagne avec nous :-)
Bonnes vacances à ceux qui partent!
Volvemos a eso del 15 de agosto. Tengo artículos programados para no dejaros sin visitas a la montaña ;-)
Disfrutad de las vacaciones si las tenéis ahora :-)


No estoy, esto es un artículo programado. Je suis absente, ceci est un article programmé.


Repost 0
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 06:56
Gabriel est maintenant autorisé à rester à table avec nous pendant les repas.
Ce n'est pas de tout repos (gare à la nappe, aux couverts, aux assiettes, aux bouteilles...), mais ça le rend heureux.
Gabriel ya puede sentarse en la mesa con nosotros.
No es fácil (hay que vigilar que no pille nada de lo de la mesa), pero es un niño feliz.



Mieux encore! Il est enfin libre!
Depuis qu'il a découvert le trotteur, c'est un autre homme!
¡Mejor aún!
Desde que ha probado el taca taca, ¡es un hombre LIBRE!



Par contre, il est à la hauteur des grands coups de langue effusifs du chien... ce qui ne dérange pas du tout Gabriel... mais on passe notre temps à lui laver la figure et les mains du coup :-)
El único inconveniente es que queda a la altura del perro y de sus lametones entusiastas. A él, no le molesta, pero hay que ir lavándole la cara y las manos cada dos por tres ;-)



Immunización no le faltará...
Il sera immunisé, c'est sûr...
Repost 0