Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 08:58
Il est clair qu'il n'y a pas beaucoup de personnes qui aient vu le film de Yann Arthus-Bertrand, Home.
Ce matin, en arrivant au bureau, j'ai vu ça
Es obvio que no hay mucha gente que haya mirado la película de Yann Arthus Bertrand, Home.
Esta mañana, al llegar al despacho, el panorama era este:



Le pire, c'est que ce n'est pas quelque chose d'exceptionnel. On voit souvent un trottoir dans cet état. Les gens ne réparent plus, ne donnent plus... ils jettent directement.
Ce qui fait que souvent tu ne peux pas récupérer de trucs, soit parce qu'un chien a fait pipi dessus, soit parce qu'il a plu toute la nuit, soit parce que ça a été cassé pendant la nuit.
Lo que más pena me da es que es una situación recurrente. El día que pasan los del ayuntamiento a recoger trastos, las calles están llenas . La gente ya no arregla los muebles, ya no los cuida, ya no los dan... todo va a la basura directamente.
A menudo, no puedes recuperar nada, porque lo han roto al bajarlo, o porque ha llovido toda la noche, o porque un perro ha confundido el mueble con un farol.
Enfin bon, j'ai eu de la chance, j'ai pu récupérer 4 chaises (ils auraient pu en jeter 6!) et deux étagères en excellent état. Un petit coup de ponçage et un petit coup de vernis et ce sera bon.
Bueno, igualmente, he recuperado 4 sillas (podían haber tirado 6)y dos estanterías en muy buen estado. Una mano de barniz y estarán como nuevas.



Le seul inconvénient de meubler sa maison de cette façon, c'est que ce n'est pas forcément très assorti, mais on ne peut pas tout avoir :-)
El único inconveniente que tiene amueblarse en la calle, es que no suelen tirar cosas a conjunto con el resto de tu casa, pero bueno, todo no se puede tener ;-)
Repost 0
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 07:01


Lorsqu'il fait beau et chaud, comme ce week-end, et qu'on va se promener, on finit par avoir soif. Quand on s'appelle Sara, comme moi, on a forcément soit oublié sa gourde (quelle gourde! oui, je sais c'était du facile), soit été trop paresseuse pour la prendre.
Cuando hace bueno,  que el calor aprieta, y que te vas a pasear, como este fin de semana, acabas teniendo sed, por fuerza... a menos de ser un camello, pero ellos también acaban teniendo sed. Si te llamas Sara, y que eres yo, por fuerza te has olvidado la cantimplora, o te ha dado pereza cargar con ella.
Heureusement, nous habitons en montagne, et qui dit montagne dit ruisseau (du moins sous nos climats), qui dit ruisseau, dit eau (ben oui, c'est logique).
Pero la verdad, es que aquí, dejarse la cantimplora en casa, no es nada dramático, porque en la montaña, hay arroyos, y en los arroyos hay agua (al menos en los nuestros).


Et les ruisseaux, quand on connaît le coin, on sait si on peut y boire ou non. S'il y a une maison en amont, je ne vous le conseille pas... vous risquez de boire de bonnes eaux usées, mais s'il n'y a rien, vous pouvez y aller.
Si conoces la zona, cosa fácil en un pais tan pequeño, sabes dónde puedes beber, y donde no puedes. Si sabes que hay alguna casa más arriba, es preferible evitarlo, ya que por aquí se suelen confundir las palabras río y alcantarilla, pero si más arriba es sólo montaña, no hay ningún problema.


Le seul risque est de trouver un peu plus haut une carcasse de mouton en plein milieu du ruisseau, mais bon, c'est vraiment très très très rare et personnellement, j'ai toujours vu la carcasse à temps.
Claro que te quedas un poco parado si más arriba te encuentras con una carcasa de oveja en medio del riachuelo, pero bueno... yo siempre he visto la carcasa antes.
Enfin, si les carcasses ne me dérangent pas outre mesure, il y a un truc que je ne su-ppor-te pas...
Lo de las carcasas no pasa a menudo, o sea que no me molesta. Pero si hay algo que no soporto...


c'est qu'on mette les pattes dans mon verre :-(
es que metan las patas en mi vaso :-(
Repost 0
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 08:58
Ces jours-ci, je m'entraîne à faire des photos en macro.
Me estoy entrenando a hacer fotos en macro.



S'il n'y a pas de vent et que je n'ai pas bu 5 bières avant, j'arrive à faire des photos correctes des fleurs qu'on trouve dans le coin.
Si no hay viento y no he bebido 5 cañas antes, consigo sacar fotos de flores más o menos correctas.





Ma tremblotte est donc maîtrisée. Ce qui est plus dur, c'est de photographier des sujets. Soit, ils bougent, soit ils ferment les yeux, soit ils ne sourient pas. C'est pénible à la fin!
Enfin bon, j'ai quand-même réussi à en avoir deux, mais ça a été dur...
Digamos que logro que mi mano no tiemble demasiado, porque a la más mínima, la foto te sale movida.
Lo más duro es sacar retratos. Porque los protagonistas suelen moverse, o cierran los ojos, o no sonrien... la verdad es que es desesperante.
Igualmente, logré sacar a dos, pero me costó bastante.

Me da la espalda. Il nous tourne le dos (sympa!)


Se va corriendo a esconderse. Elle essaye de se planquer en vitesse.

Enfin bon, ce n'est pas gagné...
Repost 0
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 09:14
On me dit souvent que mes enfants se ressemblent, ah bon? Vous êtes sûrs?
Me dicen a menudo que mis niños se parecen... ¿ah sí? ¿seguro?
Qui est...
¿Quién es...



qui?

quién?


Je suis sympa, je n'en ai mis que deux sur trois ;-)
Repost 0
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 10:05
Ça y est, Gabriel mord... ben oui, il a deux dents...
¡AY! Gabriel ya muerde... sí, sí, dos dientes tiene ya...


Comment ça, vous ne les voyez pas?!
¡Cómo, que no los véis!
Ah oui, elles sont toutes petites, ça pointe tout juste... mais ça fait maaaaaaaal! Surtout quand on allaite et qu'il lui prend de serrer convulsivement d'un coup... bon les Mamans, on se comprend hein... ça fait mal! (aïeuh!)
Oh, claro, acaban de salir, se les ve sólo un poquito, pero no veas lo que ¡dueeeeele! Sobre todo cuando le estás dando de mamar y que le da por apretar, así, porque le apetece fastidiar... bueno, ya sabéis ¡ay!

PS: Ce n'est pas moi qui le tient hein, je suis poilue mais pas autant, hinhin.
PS: Que conste que no lo aguanto yo, soy peluda pero no tanto jeje
Repost 0
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 09:33
Deux jours que je fonctionne au paracétamol, c'est mon traditionnel coup de pompe de changement de saison.
Du coup, j'avais oublié que je voulais faire un petit cadeau à notre prof de dentelle qui prend sa retraite.
Je m'y suis donc mise une heure avant d'accompagner Ainhoa à son cours, alors évidemment ça ne pouvait pas être parfait.
Llevo dos días con constipado gordo. Me suele pasar a cada cambio de estación.
Total, que como estoy un poco atontada con paracetamol, pues se me había pasado completamente que quería hacerle un regalito a nuestra profe de encaje, porque se retira.
Caí en ello una hora antes de salir para la clase... Por fuerza, la cosa no podía salir bien.
Bon, la partie peinture est bien passée, sauf la photo qui est floue, mais je ne peux pas vous la refaire forcément :-)
Bueno, lo que es la parte pintura, vale, salió correcta, menos la foto jeje


Mais alors la partie couture...
Pero lo que es la costura...


... elle a l'air bien comme ça hein... sauf que la photo est floue aussi, et puis que je n'ai pas trop réfléchi en coupant le tissu, du coup, et bien les fuseaux rentrent, certes... mais de travers.
Parece que bien verdad... pues no. Porque no pensé mucho al cortar la tela, y el resultado es que los bolillos entran... pero de lado :-(


Comme quoi, il ne faut jamais vouloir aller trop vite.
¡No hay que hacer las cosas con prisa!
Repost 0
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 06:50
A voir absolument, le film de Yann Arthus-Bertrand. Si vous ne disposez pas d'une heure trente, prenez-la tout de même.
Ce film fait froid dans le dos.
De combien d'avertissements l'homme a -t-il besoin pour réagir?
Vous pouvez voir Home en français sur You Tube, jusqu'au 14 juin, à cette adresse:
http://www.youtube.com/watch?v=NNGDj9IeAuI&feature=related
Sinon, le DVD est à 5 euros.
(merci Dominique pour les précisions)

Tenéis que mirar esta película de Yann Arthus-Bertrand. Si no tenéis hora y media, tomaosla igualmente.
Esta película me da escalofríos.
¿Cuántos avisos necesita el hombre para actuar?
Podéis ver Home en español, hasta el 14 de junio en esta dirección de You Tube: http://www.youtube.com/watch?v=SWRHxh6XepM
Si no, en DVD, lo venden a 4,95 euros.
Repost 0
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 09:02
Finalement, samedi, il a fait mauvais, mais nous sommes partis tout de même.
Après 20 mn de voiture, nous avons dû rebrousser chemin à cause d'un éboulement (dû à la tempête de vendredi), donc retour en arrière, on repasse devant la maison, mais nous ne nous arrêtons pas, les enfants n'étant pas du tout convaincus par un retour à la maison. Mais je vous raconterai tout ceci demain, en photos, parce que là, j'ai momentanément égaré mon cable pour l'appareil photo.
Finalmente, el sábado hizo malo, pero salimos igual de fin de semana.
Después de 20 mn de trayecto, tuvimos que dar media vuelta porque la carretera estaba cerrada por un desprendimiento de rocas (debido a la tempestad del viernes). Total, que vuelta atrás, volvemos a pasar delante de casa, pero no nos paramos, porque hubiéramos tenido problemas con las dos fieras que iban atrás.
Ya os explicaré todo esto mañana, en detalle, porque no sé dónde tengo el cable para la cámara, y me gusta más escribir con fotos.

Foto Diari d'Andorra

Donc, comme mon frère m'a envoyé une photo de la petite bestiole que j'avais bricolé pour leur petit nid là-bas, tout à côté de l'océan, et bien voilà, je vous la montre...
Para que no me digáis que habéis venido para nada, os enseño una foto que me ha mandado mi hermano. Les fabriqué un bichito para su hogar (dulce hogar) que está ahí lejos, cerca del Océano.


Il paraît qu'il se plaît plus là-bas qu'ici... à se demander pourquoi?
Por lo que dicen, le gusta más vivir ahí que no aquí... no sé por qué será?
Repost 0
Sara d'Andorre - dans TILDA
commenter cet article
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 08:41
Hier fut un jour de pluie... aujourd'hui, je ne sais pas, parce que j'écris ceci hier. Parce que aujourd'hui, avec un peu de chance, je ne suis pas là, tout dépend du temps qu'il va faire aujourd'hui... comment ça, que je vous embrouille?!

Enfin bref, imaginez un jour de pluie en montagne: c'est gris, on est dans les nuages, le fond d'air est frais, il y a de bonnes odeurs. Mais, au lieu d'aller vous promener, vous devez aller au travail (parce que c'est vendredi) et les enfants doivent aller à l'école.
Donc, il est 7h30, et tout le monde est pressé dans l'entrée. Je dis au enfants de mettre leurs bottes et je prends leurs imperméables sous le bras. Je prends aussi le plastique de la poussette. Tout est prévu. On n'oublie pas les cartables? non, les clés? C'est bon, on y va.
On descend au garage au pas de course, hop, hop. Je dépose tout mon petit monde chez mes parents, en vérifiant qu'aucun imperméable ne reste dans la voiture.
Ok. En route pour le travail, avec les essuie-glaces à fond. Ah la la, c'est qu'il pleut fort!
J'arrive, je me gare dans la rue comme tous les jours... bon... il pleut toujours, et moi j'ai oublié MON imperméable. Chouette alors, une bonne douche avant d'aller au boulot, c'est génial!

Ça vous arrive vous de penser à tout pour les enfants, et d'oublier toutes vos affaires? (rassurez-moi parce que ça m'arrive tout le temps!)

Ayer, fue día de lluvia... hoy, no sé, porque escribo esto ayer. Porque hoy, con un poquito de suerte, no estaré. Todo depende del tiempo que hará hoy... cómo ¿que no hablo muy claro?!

Total, imaginad un día de lluvia en la montaña: el cielo está gris, las nubes tapan las cumbres, el aire es fresquito y huele a tierra mojada. Pero en vez de coger y salir a pasear, pues tenéis que ir a trabajar (porque es viernes) y los niños tienen que ir al cole.
Son la 7h30, estamos todos amontonados en la entrada con carteras y zapatos por medio. Les digo a los niños que no, las chancletas no! que está lloviendo! Poneos las botas de goma. Yo cojo el impermeable azul de Mickey, el verde con la capucha rana, y el plástico del Max*-Cos* de Gabriel. Bueno, carteras, impermeables, botas, vale, podemos irnos. Ah, ¡mis llaves!
Bajamos rápidamente al garaje, los llevo a todos a casa de mis padres, los dejo, y me voy despues de haber mirado si queda algún impermeable en el coche.
Pues, nada, bajo al trabajo, con los limpias a fondo porque es que llueve mucho.
Llego, me aparco en la calle, como siempre... bueno... sigue lloviendo, y yo me he olvidado algo... ¡MI chubasquero!
No cabe duda que una buena ducha antes de ir a trabajar no viene mal, pero...

¿Os pasa de pensar en coger todo lo necesario para los niños y olvidaros todo lo vuestro? A mí, desde luego me pasa demasiado a menudo...



Repost 0
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 07:39
En général, je n'aime pas parler politique, ça crée des frictions ;-)
Mais là, c'est tout de même un évènement qui mérite d'être noté.
Pour la première fois, le Cap de Govern (chef du Gouvernement, le Président quoi) d'Andorre est de gauche.
No suele gustarme hablar de política. Pero esta vez, vale la pena mencionar las elecciones.
Por primera vez, el Cap de Govern (Jefe de Gobierno) de Andorra es de izquierdas.

Jaume Bartumeu au centre
Photo Diari d'Andorra

Bon, je ne sais pas s'il va pouvoir faire changer grand chose, mais s'il essaye, ce sera déjà pas mal.
Ce qui est déjà un point positif, c'est que les électeurs ont tout de même voté 14 conseillers de gauche.
J'explique: Aux élections, on vote pour choisir 28 conseillers, on en choisit 14 au niveau national, et 2 par paroisse (chaque électeur votant dans sa paroisse),ce qui n'est pas logique parce que toutes les paroisses n'ont pas la même population, mais bon l'organisation date du Moyen Age.
Ces 28 conseillers donc forment le Conseil Général (Parlement), qui choisit à son tour le Cap de Govern, cette fois Jaume Bartumeu.
Bueno, no sé si le dejarán cambiar gran cosa, pero si lo intenta ya será algo.
El punto positivo, es que las mentalidades han cambiado, porque los electores han votado 14 Concejales de izquierdas.
Me explico: votas 28 concejales. 14 a nivel nacional, y luego 2 por parroquia (cada elector vota en su parroquia), cosa que no es lógica porque todas las parroquias no tienen la misma población, pero bueno.
El total de 28 Consellers (concejales) forma el Consell General (que votará las leyes). Y a su vez, el Consell escoge el Cap de Govern.
Repost 0