Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 08:22
Pendant que certains se collent du sable partout et attrapent des coups de soleil (malgré la crème),
Mientras algunos se llenan de arena que pega, y se vuelven rojos como tomates (a pesar de la crema),



D'autres préfèrent aller se promener, et attrapent aussi des coups de soleil (malgré la même crème).
Otros prefieren irse a pasear, y se vuelven del mismo color (a pesar de la misma crema).



Seulement, se promener avec un bébé bricoleur, ce n'est pas évident quand le soleil tape fort.
Gabriel, dis-moi, pourquoi faut-il que tu tires sur l'ombrelle?
Lo que si que no es fácil, es pasearse con un bebé que tiene que arreglarse la sombrilla como le da la gana. Sobretodo cuando el sol aprieta.
Gabriel, dime, ¿por qué tienes que torcer la sombrilla?



Oui, pour la lécher d'accord, mais le hochet coloré n'est-il pas plus joli?
Sí, vale, para chupetearla, pero el juguetito de colorines ¿no es más bonito?
Repost 0
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 07:51
En ciertos medios, la seguridad es muy importante.

"Bon, Papa est à 40 centimètres. Je suis à 30 20 cm du bord.
J'ai mes manchons, et ma bouée.
En principe, ça devrait aller!"

"Bueno, Papá está a 40 centímetros. Estoy a 30 20 centímetros del borde.
Tengo mis manguitos y el flotador.
En teoría, no tendría que haber ningún problema..."



N'assistant pas aux cours de natation que l'école donne à Ainhoa, nous pensions, suite à ses affirmations et assurances énergiques, qu'effectivement elle savait nager... euh... hem hem...
Como no asistimos a las clases de natación que le imparten a Ainhoa en el cole, pensábamos que tal como ella aseguraba, sabía nadar... er... ejem ejem...
Repost 0
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 09:15
... prend la route.
La familia Aspirina se ha ido de vacaciones.



Et oui, la famille Aspirine, profitant d'un week-end de trois jours, a décidé de voyager.
Cortitas, pero vacaciones igualmente.
Une fois n'étant pas coutume, nous avons séjourné dans un hôtel avec piscine.
Pero merecía la pena, ya que llegamos a un hotel con piscina.



C'était la première fois pour les enfants, mais aussi pour moi. A 34 ans, il était temps!
Un estreno para los niños, pero también para mí... con 34 años, ¡ya tocaba!

Des vacances totalement atypiques donc. Nous n'avons pas fait de balades! Nous sommes allés de la piscine à la plage et de la plage à la piscine, en faisant de temps en temps un détour par le buffet de l'hôtel (Bernat a mangé des frites à tous les repas)
Unas vacaciones atípicas... ¡no nos hemos paseado! Hemos ido de la piscina a la playa y de la playa a la piscina. Con unas pausas en el buffet del hotel (Bernat ha tomado patatas fritas en todas las comidas)

Aspirina nº 4. Aspirine nº4

J'ai bien proposé une visite des arènes de Tarragone, mais non, non, je n'ai pas eu de succès (J'ai pourtant parlé des romains et d'Astérix et Obélix, mais "niet")
Sí que he propuesto una excursión a Tarragona, para ver los restos romanos, pero nada, no he tenido éxito, y eso que les he hablado de Asterix y Obelix, pero ni eso les ha convencido.

Aspirinas 3 y 5. Les aspirines 3 et 5.

Enfin bref, des vacances vraiment fatigantes.
Total, que un fin de semana realmente estresante.


Silence! ¡Silencio!
Repost 0
31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 08:17
Chouic, chouic, chouic...
Chuic, chuic, chuic, chuic...



¡Cuidado! ¡Ahí va la sanguijuela!
Attention, v'là la sangsue!

Gabriel suçote tout ce qui lui tombe sous la main la bouche.
Du coup, on se balade tout le temps avec des T-shirts mouillés, l'élégance suprême :-)
Gabriel chupetea todo lo que tiene a mano a boca.
Por lo cual, siempre vamos con la camiseta llena de babas... muy elegantes ;-)

PS: Gabriel no va siempre de naranja, es que hice todas las fotos el mismo día ;-) ... aunque quizás tendría que cambiarlo sólo una vez a la semana, se me acumularía menos la ropa delante de la lavadora, jaja.
PS: Gabriel n'est pas toujours habillé pareil, toutes les photos de cette semaine ont été prises le même jour ;-) ... quoique c'est une idée, je ne le change qu'une fois par semaine, il y aurait peut-être moyen alors de faire baisser le tas de linge à laver hihi
Repost 0
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 11:24
Pic Alt de la Capa

Il est parfois plus facile de gravir une montagne que de dire certaines choses. Enfin, du moins pour moi. Encore qu'en début de saison comme maintenant, je finirais sans doute l'ascension avec la langue au ras du sol.
Je craignais un peu l'annonce de ma démission à mon patron. Je suis de ces personnes qui ont du mal à demander une augmentation ou des vacances; je dis en général les choses très vite, et ma couleur avoisine alors celle d'une tomate bien mûre... pas celles qu'on trouve en supermarché non, de celles qu'on fait pousser dans de la vraie terre, et qu'on fait mûrir au soleil.
Enfin bref, hier j'ai donc parlé à mon patron, donc vous voyez, j'ai survécu à l'épreuve. Remarquez, c'est ma troisième démission, alors je commence à m'y faire ;-)
Bon, ça va, il a encaissé le coup. Il m'a dit qu'il lui faudrait quelques jours pour digérer, mais il va survivre lui aussi.
En tout cas, dur dur, ça fait 10 ans que je travaille avec lui, alors ça va faire bizarre.

Repost 0
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 08:09
Vous vous en souvenez peut-être, je vous avais parlé de notre recherche pour une nouvelle voiture. Je suis gentille, je vous donne le lien, c'est . Non, parce que vu le mal que j'ai eu à retrouver l'article, je ne vais pas vous infliger la même recherche. Il faut dire que j'avais eu la bonne idée de classer ça dans les promenades, on n'a pas idée!
Enfin, pour qu'il ne soit pas dit que je ne vous tiens pas au courant de ma vie au jour le jour; je peux vous dire qu'on a acheté une nouvelle voiture (par contre, je ne vous dirai pas que ça fait trois mois qu'on l'a, sinon on m'accusera de ne pas vous livrer l'actualité).
Alors comme notre compte en banque a une curieuse allergie aux billets, et qu'il tolère très mal une sur-quantité d'euros (c'est bien malheureux je sais), nous nous sommes rabattus avec bonheur sur une voiture d'occasion.
C'est bien, parce que comme elle n'est pas toute jeune et qu'elle a pas mal roulé, c'est une voiture avec de l'expérience, de la bouteille comme on dit, pas besoin de la dresser. Pas besoin non plus de la rayer, ça a déjà été fait, alors adieu à la mauvaise humeur qui t'envahit lorsque tu touches le mur du garage pour la première fois.
Quizás recordeis que os hablé de nuestra búsqueda de coche grande. Y si no recordais os doy el link: aquí. No, porque a mi me ha costado la tira volver a encontrar el artículo, o sea que vamos a ser simpáticos, no vaya a ser que pierda algún lector impaciente por el camino.
Pues eso, para que no sea dicho que no os mantengo al corriente de mi vida al día a día, os puedo decir que finalmente encontramos coche (lo único que no os diré que ya hace tres meses, porque entonces ya no sería noticia).
Ale, pasemos a las intimidades: como nuestra cuenta bancaria  tiene una intolerancia bastante rara a los euros y no soporta una exceso de billetes (sí es una alergia muy molesta, ya sé), decidimos comprar un coche de ocasión.
Está muy bien porque como tiene sus añitos y cierto número de kilometros, pues ya no hace falta ni educarlo, ya lo sabe hacer todo. No hay ni que rayarlo, porque ya nos lo dieron rayado... o sea que fuera el mal humor ése que te entra cuando tocas la columna del garaje por primera vez.


L'avantage, c'est qu'elle a sept places, et que les enfants préfèrent être tout à l'arrière, du coup, en ouvrant les fenêtres, on ne les entend plus du tout :-D
L'inconvénient, c'est aussi que les sept places supposent de l'espace, et que je vais finir par développer de beaux biceps de camioneur à force de manoeuvrer hinhin.
La ventaja es que tiene siete plazas, y que a los niños les encanta ir atrás del todo. Si encima, abres las ventanillas, ya no los oyes en todo el viaje :-D
El inconveniente es que las siete plazas suponen un coche grande, y que me van a  salir unos biceps de camionero de tanta maniobra jeje.
Repost 0
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 07:42
Je suis sûre que vous n'êtes pas capables de faire la même chose hinhinhin
A ver a ver si lograis hacer lo mismo... jeje



Monsieur a découvert qu'il a des jouets portables, toujours à sa disposition. L'inconvénient, c'est qu'ils sont un poil loin pour les suçoter vraiment à l'aise, mais bon, à défaut d'autre chose,  ça l'occupe.
Cierta persona ha descubierto que tiene juguetes portátiles, siempre a mano. El único inconveniente es que están un pelín lejos, y que no se pueden chupetear con mucha comodidad, pero bueno, cuando no hay otra cosa, pues la cosa es entretenida.
Repost 0
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 07:31


Je le sais depuis hier à midi, mais je ne voulais pas déplacer la menotte de Gabriel si vite, alors voilà je ne vous le dis qu'aujourd'hui: j'ai choisi mon poste.
Malheureusement aucun poste de disponible dans ma vallée, snif snif.
Donc, je ne pourrai possiblement pas déjeuner avec les enfants (les miens s'entend), le temps sera trop juste. Je ne pourrai pas non plus les accompagner à l'école ou aller les rechercher.
Pour ceux qui connaissent, je pouvais choisir entre Santa Coloma, Sant Julià, Encamp et le Pas de la Case. La dernière destination étant bien entendu hors de question, ha, ha!
Pour ceux qui n'achètent pas leur pastis au Pas de la Case, je précise que c'est une ville perchée à 2050 mètres d'altitude, autant vous dire que je serais restée coincée là-bas plus d'une nuit, pour cause de conditions climatiques adverses.
Après m'être tatée entre Santa Coloma et Encamp (Sant Julià étant trop loin), j'ai pris Encamp, l'environnement y est plus agréable, alors même si l'école est un vieux truc (d'après ce qu'on m'en a dit), et bien au moins l'endroit est plus joli.
Et puis, un tunnel est en construction entre la vallée d'Encamp et la nôtre. Il faut juste espérer qu'ils le finiront bien vite.
De toute façon, c'est un peu le coup de pile ou face, car on ne sait pas sur quelles classes on va tomber, c'est en fonction des besoins du centre. C'est un peu absurde, car on ne sait la classe qu'à la rentrée, pas moyen donc de prendre de l'avance en préparant des cours pendant l'été. Pas moyen non plus de connaître notre futur collègue avant... et oui, à l'école andorrane, on travaille en binôme. Dans la classe, il y a le prof qui parle catalan et le prof qui parle en français (moi en l'occurrence).
Enfin bon, pas sûr de toute façon que j'aurais pu préparer grand chose puisque je ne serai pas en vacances.
Il me reste donc à annoncer la nouvelle de mon départ à mon patron... quelqu'un veut le faire à ma place? :-D


Bueno, pues ya está, ya sé dónde voy a ir a trabajar en setiembre.
Desgraciadamente, no había ningún puesto en mi valle...
Lo más probable es que no pueda comer con los niños, iré demasiado justa de tiempo. Tampoco podré acompañarlos al cole o irlos a buscar.
Para los que conocen Andorra, podía escoger entre Santa Coloma, Sant Julià, Encamp y el Pas de la Casa. Este último destino evidentemente lo eliminé nada más oírlo. Para los que no lo conocen, el pueblo se encuentra a 2050 metros, y las condiciones climáticas en invierno son un poco durillas. Por lo cual, más de una vez me hubiera tenido que quedar a dormir ahí.
Bueno, también eliminé Sant Julià porque me queda a la otra punta. Y entre Santa Coloma y Encamp, he escogido Encamp porque el entorno es más bonito.
Igualmente, sólo se podía escoger más o menos a cara o cruz, porque no tienen ni idea de qué clases estarán disponibles. Eso, me lo dirán en setiembre. También me enteraré entonces de quién es la persona que va a trabajar conmigo. Porque en la escuela andorrana, en la misma clase, hay dos profes, el que habla catalán y el que habla francés.
Total, que durante el verano, no podré preparar nada. Aunque quizás no podría haber hecho gran cosa, ya que no estaré de vacaciones.
Bueno, pues eso, sólo me queda ahora anunciarlo a mi jefe... ¿alguién quiere hacerlo en mi lugar? :-D
Repost 0
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 08:56
Qui n'a pas prononcé cette phrase un bon millier de fois? (je ne compte pas ceux qui n'ont pas d'enfants)
Surtout lorsqu'on arrive en vue du passage piéton...
¡Dame la mano!
¿Quién no ha pronunciado esta frase 50.000 veces? (bueno, no cuento los que no tienen hijos)
Es LA frase en cuanto llegas a proximidad de un paso de zebra.
Donc, vous l'aurez compris, chez nous, on donne la main...
Pues eso, ya sabéis, en mi casa, se da la mano...

Repost 0
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 09:25
Hier, lorsque nous sommes allés nous promener, nous avons vu une canne et ses cannetons.
Bon, vous allez me dire: "Pff, on en voit tous les jours". Et non, pas ici. Sauf si on va au parc, en ville. Mais comme on n'y va jamais, ben pour nous, c'est rare. D'ailleurs, c'est dommage, car on aime bien le magret de canard, surtout avec des pommes de terre rissolées.
Enfin voilà, passons.
Je me suis donc appliquée à faire des photos, pour que vous puissiez voir de vos propres yeux ce rare phénomène.
Ayer, cuando nos fuimos a pasear, vimos una pata y sus patitos.
Claro, me vais a decir que "jaja, de eso vemos cada día, no tiene nada de excepcional". Pues no señor, aquí, no ves casi, excepto si vas al Parque Central, que está en el medio de la capital... o sea que no vamos nunca, y por eso nunca comemos pato, y eso que bien rico que está con unas patatitas salteadas.
Total, que por supuesto hice unas fotos, lo mejor que pude, para que pudiérais apreciar lo bonitos que eran.




Ensuite, nous nous sommes séparés en deux groupes, et avons pris deux chemins différents. Mon mari a revu la canne à un autre endroit, et il a lui aussi pris une photo...
Luego, en un momento dado nos separamos en dos grupos, los chicos por un lado, y las chicas por el otro, bueno no, Gabriel iba con nosotras porque soy yo quien lleva la comida. Mi marido volvió a ver la pata en otro sitio, y él también quiso tomar una foto...


Par contre, vous constaterez que là, la canne s'est laissée faire de mauvaise grâce, ou alors c'est Bernat qui a pris la photo, je ne sais pas... Il va falloir que je demande ce soir, mais c'est la photo que j'ai trouvé en déchargeant l'appareil :-D
Lo que no entiendo es por qué aquí posa tan mal, parece como si le hubieran dado una patada o algo, ¡pobrecilla! Acabo de encontrarme con esta imágen ahora, al descargar las fotos, a ver si esta noche los hombres me explican si saben lo que le pasó al pobre bicho, jeje.
Repost 0
Sara d'Andorre - dans TILDA
commenter cet article