Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

31 juillet 2008 4 31 /07 /juillet /2008 07:24

C’est fort dommage que mon appareil photo n’ait pas une fonction « photo géante » ou un truc dans le genre. J’ai eu le plus grand mal à faire la photo suivante :

Es una pena que mi cámara no tenga una opción de “foto gigante” o algo por el estilo. Me ha costado hacer esta foto:

La chose en question s’appelle « coca de pà » qu’on  pourrait traduire par fougasse de pain. C’est donc fait à base de pâte à pain, mais c’est sucré et très bon.

Mais surtout, surtout, c’est énorme ! La bête en question mesure plus d’un mètre de longueur.

Los catalanes reconocerán la “coca de pà”, o sea una coca hecha con masa de pan. Está riquísima, y realmente es ¡enorme! Ahí donde lo veis, el bicho mide más de un metro de largo.

Comme c’est surtout bon quand on la mange toute tendre, et bien, je peux vous dire qu’il faut mettre les bouchées doubles pour la consommer.

Ça ne pose généralement pas trop de problèmes avec un peu de chocolat chaud.

Como hay que comérsela muy tiernecita, hay que comérsela rápidamente. Generalmente, no es un problema… sobretodo con un poco de chocolate deshecho.

La bête a donc été liquidée en deux sessions… et non, non,  on n’avait pas d’invités :-D

Nos la hemos cargado en dos sesiones… no, no teníamos a ningún invitado :-D


Elles sont très bonnes à Coll de Nargò, en Espagne, en plus, on peut visiter le fournil.

Están muy ricas en Coll de Nargó, en España. Además, se puede visitar el horno.

Repost 0
30 juillet 2008 3 30 /07 /juillet /2008 10:07

Le premier mariage auquel j’ai assisté, je devais avoir dans le 23/24 ans. C’était en Andalousie, j’avais été récemment opérée du genou, et j’avais souffert le martyre pendant la messe… ben oui, là-bas, on s’agenouille, on se lève, on s’asseoit, on se re-agenouille, on se relève on se rassoit, super les flexions, huhu !

Enfin, à part ça, j’en ai un excellent souvenir.

J’aurais bien aimé assister à un mariage un peu plus jeune, pour le coup de la belle robe et tout le tintouin.

La primera boda a la cual asistí, debía tener 23 o 24 años. Me acababan de operar de la rodilla, y sufrí el martirio durante toda la misa, porque ahí todo el mundo se arrodillaba, se sentaba, se levantaba, se volvía a arrodillar, a levantar y a sentar, un esfuerzo que me dejo los ligamentos tiesos, jeje.

A parte de esto, el recuerdo que conservo es muy bonito.

Me hubiera gustado asistir a alguna boda de más pequeña, por lo de los bonitos vestidos, y todo eso.

Alors, samedi dernier, pour le premier mariage des enfants, j’ai fait des efforts… pour Ainhoa : une paire de sandales à paillettes (que j’avais habilement évitées jusqu’à maintenant), une coiffure farcie de laque et de pinces et une jolie robe. Pour Bernat, j’ai parcouru la moitié des magasins de la ville, pour trouver un nœud papillon ou une cravate, mais non, pas trouvé, ceci dit mon fils a apprécié le sacrifice… que sa mère fasse les magasins en pleine époque de touristes, est un fait assez rare… Enfin bon, j’ai réussi à lui faire tenir la chemise dans le pantalon pendant 10 mn, tout un exploit ! Et ses cheveux n’ont pas rebiqué pendant deux minutes (le temps qu’ils sèchent)…

Por eso quería que los niños vivieran la boda de su tío con ilusión, y que para ellos también fuera un día especial.

A Ainhoa le compramos unos zapatos que brillan, de esos con una especie de purpurina, los suelo odiar, pero un día es un día. Y le hice un peinado lleno de pinzas y laca.

Para Bernat, el sacrificio fue enorme, jeje. Me tragué la mitad de las tiendas de Andorra, buscando una pajarita o una corbata infantil, y eso en plena época turística… para encima no encontrar nada… Bueno, pues nada, nos olvidamos del accesorio, y logré como mínimo que la camisa de Bernat se quedara dentro del pantalón durante al menos 10 minutos. Y su pelo se quedo tieso y bien peinado durante dos minutos… el tiempo que se secara…

Tous les deux étaient donc tout ce qu’il y a de plus présentable lorsqu’ils ont dû s’acquitter à l’improviste d’une mission de la plus haute importance, et ceci suite à des problèmes techniques avec les cousins plus petits…

O sea que cuando los primos más pequeños no lograron entender que el cojín de los anillos tenía que llegar al altar, pues Ainhoa y Bernat se encargaron de la misión con una pinta decente.

Après avoir tenu avec dignité le coussin des anneaux, ils ont eu le droit d’aller faire un petit bout de tour de France (sans dopage).

Después de esta gran misión, de máxima importancia, pudieron ir a hacer el Tour, antes de pasar a comer.

Et au moment du dessert, les yeux de Bernat se sont illuminés, sa mâchoire a failli se décrocher, et son regard s’est empli de convoitise…

En el momento de los postres, a Bernat se le iluminaron los ojos, se le notó una gran ilusión en la cara, y le hubieran hecho un niño feliz si le hubieran dejado decapitar los muñequitos sonrientes del pastel :-D

Ce n’est bien évidemment pas le gâteau qui l’a fasciné à ce point, je tiens à le préciser… Une décapitation en règle des petites poupées souriantes l'aurait sans doute enthousiasmé :-D

Desgraciadamente, se volvieron a llevar la espada hacia la cocina antes de llegar a poner la mano encima…

Repost 0
29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 07:45

Bon, ben voilà, c’est la fin…

Dernières photos de Bretagne, jusqu’à notre prochain séjour… snif !

C’était bien beau, mais ça fait deux semaines qu’on est revenus, et il faut bien retourner à la réalité.

Réalité qui bien que comprenant beaucoup de routine, est tout de même bien agréable.

Bueno, pues, ya está…

Estas son las últimas fotos de Bretaña, hasta que volvamos otra vez…

Fueron unas vacaciones muy agradables, pero ya llevamos dos semanas en Andorra, y aunque cueste, hay que volver a la realidad.

Realidad que, aunque comporte mucha rutina, resulta igualmente bien agradable.

Alors, pour les petites dernières, il s’agit de la baie de Saint Brieuc, du côté d’Hillion, si mes souvenirs sont bons… je n’arrive pas à remettre la main sur mes notes.

Estas fotos son pues de la bahía de Saint Brieuc.





Oh mon Dieu! Vous avez vu sur le sable? Si, si, regardez bien!
¡Madre mía! ¿Habéis visto? ¿En la arena?


Des pirates! Sauve qui peut!
¡Sálvese quién pueda!

Finalement, ce n'est pas si mal qu'on soit revenus! ;-)
Finalmente, no está tan mal que hayamos vuelto! ;-)
Repost 0
28 juillet 2008 1 28 /07 /juillet /2008 07:34

Maman, les petits bateaux ont-ils des jambes?

Mais non, mon gros bêta, ils ont des roues !

Ah que no sabiáis que ¿los barcos tienen ruedas?

Pour aller à la pêche aux moules, moules, moules…

Para recoger los mejillones…

Repost 0
27 juillet 2008 7 27 /07 /juillet /2008 07:07

Après la petite parenthèse de hier, je reviens aux photos de vacances… ben oui quoi, on n’a pas fait 300 photos pour les garder à l’ombre !

Ayer, hice un pequeño paréntesis, pero hoy vuelvo a las fotos de las vacaciones, no hemos hecho 300 fotos para guardarlas todas en un cajón…

Alors aujourd’hui, je vous emmène au Sillon de Talbert. C’est un cordon de galets qui s’avance dans la mer. C’est assez impressionant de marcher au milieu de l'eau.

Bueno, pues hoy toca el Sillon de Talbert. Es un brazo de tierra que se adentra en el mar. Es realmente impresionante caminar en medio del agua

Au premier plan, des choux marins, protégés:

En primer plano, coles marinas, protegidas:

 


Avec leurs épuisettes, les enfants y ont péché des coquillages (vides) et des petits galets. Comme rien n’était vraiment comestible, on a tout remis à la mer, et nous avons dû nous rabattre sur la crêperie du village de Kerbors, que nous conseillons vivement.

Con sus redes, los niños han pescado conchas y piedras. Como no había nada de realmente comestible, lo volvimos a echar todo al mar, y tuvimos que ir a la crêperie del pueblo de Kerbors, ¡una delicia!


Du coup, ben il a fallu refaire une balade, digestive cette fois…

Total, que luego tocó paseo para digerir un poco…




 

Repost 0
26 juillet 2008 6 26 /07 /juillet /2008 07:43

Aujourd’hui, nous avons un mariage en Espagne, c’est mon beau-frère qui se marie. Ensuite, ils partent en voyage de noces en Bretagne… On se demande pourquoi… on a peu être été trop enthousiastes à chacun de nos voyages

Enfin bref, vu que le mariage va nous occuper toute la journée, on ne va pas pouvoir profiter du beau temps comme nous l’avons fait la semaine dernière.

Hoy, toca boda en España. Se casa mi cuñado. Y luego se van de luna de miel a Bretaña… vete tú a saber por qué… quizás hemos hecho demasiada propaganda

En Andorre, nous n’avons pas la mer, mais ça ne nous empêche pas de nous baigner. L’eau est aussi froide qu’en Bretagne, mais au moins, quand on sort, le soleil a vite fait de nous sécher…

En Andorra, no hay mar, pero uno se puede bañar igual. El agua está igual de fría que en Bretaña, pero al menos, cuando sales, el sol te seca en un plis plás.

Le ruisseau est habituellement limpide, mais un chien + deux enfants ont vite fait d’en changer la couleur.

El riachuelo suele tener el agua cristalina, pero un perro + dos niños tienden a cambiar ligeramente el color…

La prochaine fois, on emmène les maillots et le pique-nique.

Para la próxima vez, nos llevaremos bañadores y merienda.

Et j’espère revoir un lis martagon, j’ai un peu loupé les photos la dernière fois…

Y espero volver a ver algún lirio, porque me salieron mal las fotos.

Repost 0
25 juillet 2008 5 25 /07 /juillet /2008 07:07

Lorsque j’étais petite et que nous allions passer quelques jours en Bretagne, nous avions toujours une visite au programme : la visite de Dinan.

Mon grand-père, y ayant souvent séjourné dans la maison de famille, j’imagine qu’il retrouvait dans ces visites des tas de souvenirs d’enfance.

Même si je ne suis jamais entrée dans la maison, vendue depuis des années, je passe devant à chacune de mes visites et je refais systématiquement le circuit que l’on faisait avec mes grands-parents… crêperie incluse ! (bien que cette fois, j’aie été déçue par la crêperie en question).

Cuando era pequeña e íbamos a pasar unos días en Bretaña, siempre estaba programada una visita a Dinan.

De pequeño, mi Abuelo había pasado muchas vacaciones en la casa familiar, y me imagino que esas visitas anuales le traían un montón de recuerdos.

Yo nunca entré en la casa, la vendieron años antes de que yo naciera, pero siempre pasábamos delante, y sigo haciendo el mismo circuito que hacíamos con mis abuelos.

La visite commence donc par les remparts,

La visita empieza por los muros que miran hacia el río Rance,

passe devant la fameuse maison familiale,

luego pasamos por la casa de la familia,

continue par l’église Saint Sauveur,

que está pegada a la iglesia Saint Sauveur.

puis par les vieilles rues médiévales,

Seguimos por un paseo por las antiguas calles medievales.





avec une petite ascension à la tour de l’horloge, pour les vues d’ensemble.

Toca subirse a la torre « del reloj », cuestión de ver la ciudad desde lo alto.

Tour de l'Horloge

Basilique Saint Sauveur

Eglise Saint Malo

Un coup d’œil à la Tour de la Duchesse Anne,

Echamos un vistazo a la torre de la Duquesa Anne,

et on redescend par la rue du Jerzual,

y volvemos a bajar por la calle del Jerzual

jusqu’au port.

hasta el puerto.

Repost 0
24 juillet 2008 4 24 /07 /juillet /2008 07:57

Ce qui est agréable en Bretagne, ce sont les innombrables balades qu’on peut y faire en bord de mer. Pour des montagnards, marcher au bord de la mer est un vrai plaisir.

Lo agradable en Bretaña, son los innumerables paseos que puedes hacer a orillas del mar. Para nosotros, es maravilloso caminar por senderos con vistas al mar.

A marée basse, les plages sont immenses, et permettent de longues promenades, les enfants, avec leurs bottes, sont ravis de faire floc-floc en marchant et enchantés de trouver un mini crabe, un bernard-l’hermite ou une crevette.

Cuando la marea es baja, las playas son inmensas, y permiten largas caminatas. Los niños, con sus botas de goma, están encantados de caminar por los charcos que ha dejado el mar. Además, eso de encontrarse con animalitos marítimos en cualquier charca o por la arena, les fascina.

A marée haute, il reste toujours les sentiers des douaniers, les vues sont splendides et on peut toujours jouer sur une plage en fin de parcours.

A marea alta, queda la posibilidad de caminar por los senderos de los aduaneros. Las vistas son fantásticas, y siempre acabas llegando a una playa donde se puede jugar con la arena.

Nous sommes donc allés à la plage dite « Bonaparte » (anse de Cochat)  à Plouha. De là, furent évacués vers l’Angleterre plus d’une centaine d’Alliés pendant la 2º guerre mondiale.

Fuimos pues a una de las playas del pueblo de Plouha. La llaman playa “Bonaparte” desde la segunda guerra mundial. Era su nombre de código y de ahí salieron hacia Inglaterra más de 100 agentes aliados en el transcurso de la guerra.

La plage en elle-même est déjà belle et de surcroît, peu fréquentée, du moins début juillet.

La playa en si, ya es muy bonita. Y con muy poca gente, como todas las playas de la zona.

Par le sentier des douaniers, on peut se rendre au port de Gwin Zegal, qu’on entrevoit tout au fond.

Por el sendero de los aduaneros, puedes llegar al puerto de Gwin Zegal, que se ve en el fondo.



Au lieu d’être amarrés à des bouées, les bateaux sont amarrés à des pieux en bois. Si mes souvenirs sont bons, il ne reste plus que deux ports comme ça en Bretagne.

En vez de amarrar los barcos a unas boyas, los amarran a troncos de madera. Es uno de los últimos puertos de este estilo.

 

Repost 0
23 juillet 2008 3 23 /07 /juillet /2008 07:31

L’année dernière, nous n’avions fait que passer devant Tréguier, sans nous arrêter… erreur !

El año pasado, pasamos por Treguier sin pararnos, por falta de tiempo. Fue un error…

Il y a de bien jolies choses à voir dans cette ville qui fut très importante à un moment donné.

La ciudad vale la pena de ser vista, fue muy importante hasta la revolución.

Le mieux, c’est de se garer au parking du port. Ça permet déjà de faire de belles photos des bateaux à marée basse.

Lo mejor es aparcarse en el parking del puerto. Y así se pueden hacer unas cuantas fotos de los barcos.





Ensuite, on n’a plus qu’à flâner dans les ruelles, il y a plein de belles maisons à admirer.

Luego, es ir subiendo por las calles un poco al azar. Hay casas bien bonitas.





La cathédrale aussi vaut le détour, elle est impressionnante, du moins de l’extérieur, car nous ne sommes pas rentrés, c’était l’heure de la messe.

La flèche est tellement haute que j’ai eu du mal à faire une photo.

La catedral es impresionante, me costó encontrar un sitio para hacerle la foto.

Repost 0
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 07:43

Nous avons été agréablement surpris par ce château.

Enfin, plutôt par ses jardins (dont l’accès est gratuit), puisque nous n’avons pas visité l’intérieur du château.

La visita del castillo de la Roche-Jagu nos ha encantado.

Bueno, a decir verdad, lo que nos ha encantado son los jardines, ya que nos hemos visitado el interior de la fortaleza.

Si je me souviens bien, il y a plus de 200 variétés de camélias dans ses jardins, malheureusement l’époque de floraison est déjà passée.

Mais qu’importe, flâner dans ces jardins un peu sauvages est bien agréable, mais il faut prévoir pas mal de temps, car il y a de quoi faire !

Si no me acuerdo mal, hay más de 200 variedades de camelias en los jardines, pero desgraciadamente la flor ya había pasado desde hacía tiempo. Tampoco es que importara mucho, es bonito incluso sin las camelias.

Dans le temps, la forteresse avait une mission de surveillance, et il est vrai que les vues sur la rivière du Trieux, sont imprenables.

El castillo es del siglo XV, y tenía por misión la vigilancia del río Trieux. Y la verdad es que lo tenía fácil, las vistas hacia el río son fabulosas.




Et pour couronner le tout, nous sommes en plus tombés en plein dans un concert, qui m’a certes empêché de faire des photos complètes du château (à cause de la scène), mais dont on a bien profité. Les enfants écoutaient bouche béé, ils adorent la musique.

Además del paseo, hemos escuchado luego un concierto que hacían delante de la fortaleza. El escenario me ha fastidiado las fotos, pero hemos disfrutado de lo lindo.

Repost 0