Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 08:31

Propriété privée. Passage de véhicules interdit.

Propiedad privada. Prohibido el paso de vehículos.

Circulation de motos et voitures interdite.

Circulación de motos y coches prohibida.

Hum… bizarre, je n’ai pas dû tout bien comprendre…

Qué raro, algo no debo haber entendido…

 

Repost 0
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 09:41

Bon, vu que les photos refusent catégoriquement de revenir, je vais essayer de ne pas trop m’énerver et je vais les remettre au fur et à mesure, en espérant qu’elles reviendront d’elles-mêmes d’ici à ce que j’aie fini de reboucher les trous laissés dans deux ans d’articles.

Bueno, ya que no logro hacer volver las fotos, voy a intentar no ponerme demasiado de mal humor, y voy a volver a ponerlas poco a poco. El problema es que son dos años de artículos que hay que volver a rellenar…

Ceci étant dit, passons à l’article d’aujourd’hui. Nous avons eu un week-end légèrement bizarroïde en ce qui concerne le temps.

Samedi, rien à signaler : une journée ensoleillée splendide. Par contre hier, j’avoue que nous avons été très surpris d’essuyer successivement :

1-     de la pluie (après une matinée ensoleillée)

2-     un orage monumental avec rafales de vent, éclairs, tonnerre et tout le tintouin

3-     de la neige

Bon certes, le printemps est généralement fait de giboulées, mais un orage en mars ?

Et après qu’on ne me dise pas que le climat n’est pas en train de changer (ah ! ah !)

Como no sirve de nada quejarse, pasemos al artículo de hoy.

Este fin de semana, hemos tenido un tiempo rarísimo. Bueno, el sábado muy normal: un sol super agradable. Pero ayer, después de una mañana tranquilita, ha llegado:

1-     la lluvia (hasta aquí nada raro)

2-     una tormenta garrafal con viento, truenos y relámpagos, algo que suele pasar en pleno verano, y no en primavera

3-     y acto seguido: nieve

Yo nieve después de los truenos, no lo había visto nunca. Y luego que no me digan que el clima no está cambiando (¡ja ja!)

Enfin voilà, heureusement que j’ai profité du samedi pour me dégourdir les jambes

Je suis allée sur le chemin du Casamanya , montagne que je vous mentionne de temps en temps, car elle est dans notre coin.

Suerte que aproveche el sábado para darme un paseo. Fui al camino del  Casamanya, que es un pico que os menciono a menudo porque está por nuestra zona.

Normalement, on gravit le pic depuis le col d’Ordino, auquel on accède en voiture. L’ascension dure dans ce cas une heure et demie (en moyenne).

Mais on peut aussi y aller depuis le village d’Ordino (entre autres). Dans ce cas, je ne peux pas vous dire le temps qu’on met, car je n’ai jamais eu la patience de le faire de ce côté, c’est une ascension vraiment casse-pieds (dénivelé de 1300 mètres environ, pour vous faire une idée). Mais je dirais qu’il faut bien 4  ou 5 heures.

Normalmente, se sube por el Coll de Ordino, al cual se puede llegar en coche. Y entonces la ascensión dura una horita y media (claro que algunos tardan menos, y otros muchos tardan más).

También se puede subir desde el pueblo de Ordino, no sé cuánto se tarda entonces, porque nunca he tenido la paciencia de hacerlo por ése lado, el desnivel es de unos 1300 metros, y diría que se debe tardar entre 4 o 5 horas.



En tout cas, samedi j’ai grimpé pendant deux heures, et le pic était encore bien loin.

Desde luego, el sábado subí durante unas dos horas, y el pico aún lo veía muy lejos.

Le chemin longe un petit torrent, les arbres de part et d’autre ont disparu il y a une dizaine d’années suite à une grosse avalanche.

El camino va siguiendo un riachuelo, por el cual pasó una avalancha gorda hace ya más de una década, de ahí la ausencia de árboles.



A la fin du bois, plus de chemin, c’est chacun pour soi.

Después del bosque, ya no hay camino.

Après un petit coup à votre santé,

Después de un traguito,

j’ai fait demi-tour au niveau du petit refuge privé.

Dí media vuelta aquí :

 

Repost 0
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 08:49
Bon, ce n'est vraiment pas de veine, je crois que j'ai perdu toutes mes photos.... bouchez-vous les oreilles... je sens que je vais crier...
Bueno, me parece que tengo un problemilla, me parece que he perdido todas las fotos... tapaos los oídos... que me parece que voy a gritar...

Repost 0
30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 09:43
Quand le printemps arrive, il y a comme un vent de renouveau qui souffle sur la maison. On a envie de tout redécorer.
Ça tombe bien car Blogamop  a concocté un concours  de printemps.
Donc, je fais d’une pierre deux coups : je participe au concours et je décore notre cuisine.
Cuando llega la primavera, me entran ganas de cambiar toda la casa, y como no puede ser, pues sólo toco un poco la decoración.
Resulta que Blogamop  ha organizado un concurso  de primavera, hay que mandarle una foto de una realización con el tema de la primavera antes del 5 de abril, y ella la publicará en su blog. La que gane, recibirá un regalito hecho por ella.
O sea que yo he matado a dos pájaros de un tiro: participo al concurso y decoro mi cocina.

Repost 0
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 07:58
Une photo que j'avais l'idée de prendre depuis longtemps.
Una foto que quería tomar desde hacía tiempo.

Et oui, nous n'avons pas de poste propre, nous avons la Poste Française et la poste espagnole.
Et le courrier interne est gratuit. Nous ne mettons des timbres que si les lettres doivent aller à l'étranger.
No tenemos correo propio, tenemos los correos franceses y los españoles.
Y el correo interno es gratuito. Sólo se pone sello a las cartas que tienen que cruzar las fronteras.
Repost 0
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 08:44
Mon hébergeur de photos étant en maintenance, il faudra attendre samedi 14h pour que mon blog retourne à la normale: hiiiiiiiiiii!
La página en la cual cuelgo mis fotos está cerrada por mantenimiento. Habrá que esperar hasta mañana sábado hasta las 4 para poder ver las fotos: ¡hiiiiiiiiiiiiiiiii!
Repost 0
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 07:48
Ça faisait longtemps que j'avais envie de me faire un tablier. Et comme dans le dernier livre de Tilda, il y a un modèle, et bien je me suis mise au travail...
Hacía tiempo que me apetecía hacerme un delantal. Y como en el último libro de Tilda, hay un modelo, pues ¡manos a la obra!
270308-004.jpg
Je ne suis pas sûre d'avoir fait exactement le modèle indiqué, car le norvégien n'est pas mon fort, hihi.
Bon, j'ai tout de même compris les mesures, alors le résultat ressemble à un tablier :-)
Evidentemente, no me enterado de las explicaciones, pero nada de nada, porque el noruego y yo somos dos entidades totalmente diferentes.
Pero como las medidas sí las he sabido leer, pues me ha quedado algo que se parece a un delantal :-)

270308-005.jpg
On ne voit pas sur la photo, mais le tissu du haut est plein de petites cerises qui donnent envie de voir arriver le printemps déjà, et puis l'été!
No se ve bien en la foto, pero la tela de arriba está estampada de cerezas, y me entran unas ganas de que llegue junio para poder comerme unas!
Repost 0
Sara d'Andorre - dans TILDA
commenter cet article
27 mars 2008 4 27 /03 /mars /2008 07:37
Et voilà une petite retardataire qui prend un bain de soleil
Avec le parfum  des pensées, ce n'est pas mal...
Tomando el sol.
Ummmm, qué buen olor estos pensamientos!


mais j'aime bien les jacinthes aussi.
y los jacintos también huelen muy bien.


Le patron est de Virgine de C mon monde, et il est sur son blog.
El modelo es de Virginie y está en su
blog
Repost 0
26 mars 2008 3 26 /03 /mars /2008 07:25

Ici, pour Pâques, la tradition de chercher des œufs dans le jardin n’existe pas, excepté chez ceux qui ont des origines plus ou moins françaises.

Par contre, il existe une autre tradition. La marraine de baptême d’un enfant est celle qui achète la palme pour le dimanche des Rameaux. Et le parrain est celui qui achète la « mona » le lundi de Pâques.

La mona étant à l’origine une espèce de brioche qui cuit avec de vrais œufs dessus.

De nos jours, il est très difficile de trouver la vraie mona en pâtisserie. On trouve généralement des génoises farcies de crème chantilly et toutes emplumées.

Enfin là, mon beau-frère l’avait faite lui-même, donc on a évité la chantilly.

En Andorra, como en Cataluña, existe la tradición de la mona. La mona es un pastel que el padrino de bautizo le regala a su ahijado.

Solía ser un bizcocho muy sencillo sobre el cual ponían unos huevos enteros que cocían al mismo tiempo que la masa. Pero hoy día, por aquí sólo se encuentran las monas llenas de nata y cubiertas de plumas.

Bueno, por suerte, esta es casera y no tuvimos que comer nata.

250308-034-copie-1.jpg

Tout ça pour dire que lundi nous étions donc invités à déjeuner.

En fin, toda esta explicación muy larga, sólo para decir que el lunes (que aquí es fiesta), nos invitaron a comer.

Mais lorsqu’il neige, et que nous n’avons pas à descendre travailler, nous rechignons à sortir la voiture du garage.

Y la verdad es que cuando nieva, no nos apetece nada sacar el coche del garaje. De hecho, sacarlo es facilísimo porque bajar baja. El problema es volverlo a subir…

En effet, si elle descend très bien, la faire remonter est une autre histoire (voir la note d’hier sur le chasse-neige).

Donc, s’il faut sortir, on sort à pied. Et puisque nous étions invités dans un village pas trop loin, et bien, on s’est équipés, et hop !

Total, que como la comida era en un pueblo cercano, nos equipamos bien y ¡a andar!



 

 

 

 

 

 

 

 


On se repose un peu? ¿Descansamos?

 



Presque arrivés! ¡Ya falta poco!



Repost 0
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 10:05

Ces quatre jours de congé nous ont fait le plus grand bien (ici, en plus du lundi de Pâques, nous avons aussi le vendredi Saint), nous avons pu bien nous reposer, car nous n’avons pas fait une seule randonnée…

Bizarre ? Ah oui, c’est bizarre que nous ne soyons quasiment pas sortis, ce n’est pas trop notre habitude, mais que voulez-vous, on se fait vieux et on a de moins en moins envie de sortir lorsqu’il ne fait pas très beau.

Estos cuatro días de fiesta nos han ido fenomenal. Hemos podido descansar un montón porque no hemos hecho ni una sola excursión.

Sí que raro ¿verdad? No acostumbramos quedarnos en casa pero uno se hace viejo y no apetece tanto salir cuando hace frío.



Le chasse-neige s’est même accroché sur le mur en montant, hinhinhin, bien fait pour lui ! C’est le même qui ne m’avait pas donné de coup de main la dernière fois que j’avais patiné avec ma voiture. La vengeance est un plat qui se mange froid…

El quitanieves se ha ido a enganchar en la pared, jejeje, ¡bien hecho! Y es que es el mismo que no se digno a echarme una mano cuando mi coche patinó y se quedó en la cuneta…


Bon forcément, pour la chasse aux œufs, on n’a pas pu faire ça dehors, d’un côté ça aurait été pratique pour nous, car c’était très facile de les cacher, mais de l’autre pour les trouver, on aurait eu du mal hein !

Bueno, este año, no hemos seguido la tradición de esconder huevos de chocolate en la hierba, hubiera resultado muy fácil esconderlos, pero imposible encontrarlos.

Du coup, on a fait ça à l’intérieur, c’était tout aussi bien. Il faut juste ne pas oublier où on les a cachés, sous peine d’en retrouver un de fondu sous les coussins du canapé…

Total, que los hemos escondido por casa. El único riesgo es el de olvidarse algún huevo y luego encontrarlo medio fundido bajo uno de los cojines del sofá.


 



Repost 0