Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

22 mars 2008 6 22 /03 /mars /2008 09:24
Qu'il nous réveille à quatre heures du matin en nous grimpant dessus pour atteindre le milieu du lit: soit...
Qu'il nous pousse insidieusement vers le bord: passe encore...
Mais qu'en plus, il amène trois copains (dont un dur qui a tendance à se mettre sous notre tête): ah non! là je ne suis plus d'accord!
Que nos despierte a las cuatro de la madrugada trepando por encima de nosotros para alcanzar el medio de la cama: bueno...
Que nos vaya empujando poco a poco hacia los bordes, echándonos de nuestra almohada: vale...
Pero que encima traiga a tres amiguetes más: ¡ah no!¡eso sí que no!

Repost 0
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 07:30
Si vous aimez la couture et qu’un jour vous allez à Madrid, perdez-vous donc dans le quartier qui se trouve entre la Plaza Mayor et la Puerta del Sol. Plus particulièrement du côté de la plaza Pontejos et les rues adjacentes.
Si os gusta coser y que váis algún día a Madrid, intentad perderos por las calles que están entre la Puerta del Sol y la Plaza Mayor. Más precisamente por la zona de la plaza Pontejos.


Le coin est farci de merceries où l’on trouve de tout. Je vous en avais déjà parlé lors de ma dernière visite à Madrid.
La zona está llena de mercerías donde se encuentra de todo. Ya os lo comenté la última vez que fui a Madrid.
Cette fois, je ne suis allée qu’à la mercerie Cobián, car ils vendent non seulement du matériel au détail mais aussi en gros.
Esta vez, sólo he ido a los Almacenes Cobián, porque no sólo venden al detalle, sino también al por mayor.

Et puisqu'on parle de couture, j'en profite pour vous montrer la très très belle machine à coudre de ma tante, une pure merveille.
Y ya que estamos con el tema, aprovecho para enseñaros la magnífica máquina de coser de mi Tía, una auténtica maravilla.





Repost 0
20 mars 2008 4 20 /03 /mars /2008 07:16
Un autre coin que j’aime bien de Madrid, c’est la zone du Palacio Real, le palais royal. Les rois n’y habitent pas, car selon le roi, s’il demande un verre d’eau, il a le temps de mourir de soif avant que le verre n’arrive (hinhin),  mais c’est là que Felipe s’est marié.
Otro rincón que me gusta de Madrid es el del Palacio Real. Los reyes no viven ahí, porque según el rey si pide un vaso de agua, le da tiempo a morirse de sed antes de que le llegue (jeje), pero es donde se casó Felipe.
La messe fut célébrée à l’église de la Almudena
La misa fue en la Almudena

Puis tout le gratin dut traverser sous une pluie battante l’étendue entre l’église et le palais
Y luego algunos tuvieron el valor de cruzar la plaza de armas bajo la lluvia.

En vrai, il n’y a guère que le prince Charles qui ait fait les 200 ou 300 mètres à pied ;-)
En face du palais se trouve la Plaza de Oriente. Frente al Palacio, está la plaza de Oriente

Et l’Opéra. con el ópera.

Après un bref coup d’œil à la Torre de Madrid (142 mètres),
Podéis echarle un vistazo a la Torre Madrid (142 metros)

on peut remonter la rue del Arenal jusqu’à la Puerta del Sol.
Y luego volver a subir hasta la Puerta del Sol por la calle del Arenal.


Ouvrez grand les yeux, c’est dans cette rue que nous avons mangé nos glaces, et c’est là aussi qu’on trouve une excellente charcuterie allemande.
Prestad atención, porque en esa calle fue donde encontramos nuestros helados, y también hay una excelente tienda de charcutería alemana.
Repost 0
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 07:08
Madrid est une grande ville relativement récente.
Mon père est né dans un village près de Madrid, ce village n’existe plus, il est devenu un quartier,  à côté de l’une des grandes artères de Madrid .
Madrid es una gran ciudad muy nueva.
Mi padre nació en un pueblo cerca de Madrid. Ese pueblo ya no existe, hoy día es un barrio más de Madrid, un barrio pegadito a la Castellana.

Cette photo aérienne date de 1947/48, la grande avenue au milieu de rien, c’est la Castellana. Le stade en fin de construction, c’est le Santiago Bernabeu, le grand stade de Madrid. Mes grands parents habitaient juste au dessus sur la photo, à la droite du rond-point d’en haut.
La foto es de 1947 o 1948. La gran avenida en medio de la nada, es la Castellana. El estadio a punto de ser acabado es el Santiago Bernabeu. Mis Abuelos vivían justo encima del estadio, a la derecha de la rotonda de arriba (hoy día Alberto Alcocer).
Aujourd’hui, cette zone est couverte de grands immeubles qui sont donc tous postérieurs aux années 50.
Por lo cual, todos los edificios que han recubierto la zona y que van a lo largo de la Castellana son posteriores a los años 50.
Pour voir le vieux Madrid, il faut donc aller au centre, du côté de la Puerta del Sol et de la Plaza Mayor.
Para ver al viejo Madrid, al Madrid auténtico, hay que ir al centro, por la zona de la Puerta del Sol y de la Plaza Mayor.




Et là, perdez-vous dans les ruelles.
Y de ahí, lo mejor es perderse por las calles.






Vous verrez de jolies choses


Bonne visite !
Repost 0
18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 07:05
Ce week-end, nous avons été hébergés dans le nord de Madrid, au pied des montagnes.
Les paysages sont très beaux par là-bas. On voit de grandes étendues d’herbe verte, avec des bosquets de chênes verts ici et là, et puis de beaux taureaux noirs en train de paître. Ces zones sont appelées des « dehesas ».
Comme nous n’avions pas le temps de tout faire, nous ne sommes malheureusement pas allés nous balader dans le coin.
J’ai juste fait quelques photos depuis le village, question de se faire une idée. Mais les dehesas se trouvent plus loin, alors les photos seront pour une autre fois.
Este fin de semana, hemos dormido en el norte de Madrid, con vista a las montañas.
Me encanta esa zona. Sobre todo las dehesas. Eso de ver a los toros paseándose entre las encinas es precioso.
Como todo no lo podíamos hacer, no nos hemos paseado por ahí, o sea que no he podido hacer fotos a las dehesas.
Sólo he hecho unas cuantas desde el pueblo.






Repost 0
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 09:28
Me voilà revenue de Madrid, après un loooooong voyage avec des pointes à 105 km/h sur l’autoroute.
Ya estoy de vuelta de Madrid, después de un laaaaargo viaje muy lento con un máximo de 105 km/h por la autopista.
L’appartement de mes grands-parents est vide, et il n’est plus à nous.
Finis les longs après-midi de discussions autour de l’immense table ronde.
La table a dû être coupée, elle ne passait pas par la porte… elle n’accueillera plus les « cocidos » de ma grand-mère, elle a fini ses jours heureux dans un container.
Une page se tourne, on commence à lire la suivante.
El piso de mis Abuelos ya está completamente vacío, y ya no es nuestro.
Se acabaron las largas tardes de plática alrededor de la inmensa mesa redonda.
Han tenido que cortar la mesa, no pasaba por la puerta… ya no comeremos ningún cocido ahí sentados. La mesa ha acabado su vida en un contenedor.
Giro una página, empiezo a leer la siguiente.
Pour bien commencer les choses, rien de tel que de remplir son estomac.
Hum… les casseroles sont vides…
Para inaugurar la página nueva, no hay nada como comer alguna cosa.
Ay… las cazuelas están vacías…

allons donc nous promener dans le centre.
Bueno, pues vayamos a dar una vuelta por el centro.


Ma tante et mon père ont craqué pour un sandwich de calamars. Ça leur rappelait leur enfance, quand ma grand-mère les emmenait faire les courses dans le centre.
Il n’a pas fallu me forcer pour y goûter.
Mi tía y mi padre recordaban con emoción los bocatas de calamares que comían cuando mi Abuela se los llevaba de compras al centro.
No he dudado en probarlo.


Après le sandwich, on est tombés sur le Mesón del champiñón (restaurant du champignon), là il n’y avait que deux tapas à choisir. On a choisi les champignons forcément.
Luego, hemos visto un mesón con una tapa muy apetecible : unos champiñones deliciosos.


C’était excellent, si vous voulez les faire, ce sont des champignons de Paris sans queue, vous parsemez de persil et d’ail, un petit bout de chorizo, un filet d’huile, et hop sur une plaque bien chaude : délicieux !
Coges unos champiñones, les quitas la cola, pones ajo y perejil, un trocito de chorizo, un poquitín de aceite, y a la plancha. Estaban buenísimos.



Après avoir admiré les jolies vitrines, nous avons mangé d’excellentes croquettes dans un troisième bar à tapas. Et puis, pour faire descendre tout ça, nous avons marché jusqu’au Palais Royal, devant lequel il y avait un « barquillero » (un « barquillo », c’est une sorte de petit gâteau).
Después de caminar y mirar alguna tienda, hemos comido  unas croquetas, y nos hemos acercado al Palacio Real, y ahí hemos visto a unos barquilleros…


Ce barquillero étant plus un piège à touristes qu’autre chose, nous avons plutôt opté pour une petite glace légère (confiture de lait, et cerises), question de faire descendre les tapas.
Pero no, un barquillo de postre, no, es mejor un helado ligerito de dulce de leche…

Après tout ça, nous avons quitté Madrid et sommes retournés chez ma tante, chez laquelle nous avons mangé des chorizos au cidre. Pas de photo, mais je vous explique comment on fait, car c’est très bon pour l’apéro avec un peu de pain. Vous prenez des chorizos à cuire (pas du sec donc), vous recouvrez avec du cidre, et vous faite cuire à feu doux : mmmmm !
Il va sans dire que j’attendrai une semaine avant de me peser…
Luego, ya a punto de explotar, nos hemos ido para casa.
Y aunque no tengo foto, os digo algo que hemos comido: chorizo hecho en sidra: exquisito. Cubres los chorizos (de los de cocer) de sidra, y los dejas cocer a fuego lento: ¡están de muerte!
Bueno, me parece que voy a esperar una semanita antes de pesarme…
Repost 0
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 13:04
Aimez-vous les oeufs?
Moi oui!
Que ce soit à la coque, durs, ou en omelette.
En plus, quelque soit la façon de les cuisiner, c’est facile et rapide à faire.
Tenez, les œufs à la coque par exemple…
Vous mettez l’œuf dans une casserole, vous portez à ébullition, vous laissez bouillir deux minutes, vous mettez l’œuf sur un coquetier, et hop, vous pouvez déguster !
¿Os gustan los huevos?
¡A mí, sí!
Que sean  huevos duros, tortilla o aún mejor, los que más me gustan:
Coges un huevo, lo pones en agua, haces hervir, lo dejas dos minutos, y ¡listo!


Queda muy rico con pan y mantequilla.
Repost 0
15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 09:57
Je vous avais déjà dit que j’aime la couleur rouge ?
¿Os he dicho alguna vez que me gusta el rojo ?


Non ?... ben j’aime la couleur rouge :-)
¿No ?... pues me gusta el rojo :-)
Repost 0
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 07:00
Les maniques, c’est toujours pratique… alors je fais des maniques.
Los agarradores siempre resultan prácticos, o sea que he iniciado una producción de agarradores.



Je suis à Madrid jusqu’à dimanche, soyez sages!
Estoy en Madrid hasta el domingo, ¡portaos bien!
Repost 0
Sara d'Andorre - dans TILDA
commenter cet article
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 07:54
Comme j’avais fait un petit sac à Ainhoa pour la récolte des œufs de Pâques, j’ai eu des réclamations de Bernat (forcément).
Como le había hecho un bolsito a Ainhoa para recoger los huevos de Pascua, Bernat no ha tardado en pedirme uno para él.
Le modèle réalisé pour Ainhoa n’étant pas très masculin, j’ai préféré changer et lui fabriquer un petit sac qui à la rentrée lui servira  pour son goûter.
El modelo no me parecía muy masculino, o sea que he preferido fabricarle una bolsa que luego le servirá para su merienda en el cole.


Je ne sais pas si lui faire un sourire ou le laisser comme ça ?
No sé si hacerle una sonrisa ¿o dejarlo así?


Il me manque juste un petit cordon pour la fermeture.
Sólo me falta una cuerdecilla para cerrarlo.

Je suis sûre que Johnny Depp n’en a pas un d’aussi beau pour son goûter ;-)
Seguro que Johnny Depp no tiene una bolsa tan chula ;-)
Repost 0