Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

25 janvier 2008 5 25 /01 /janvier /2008 07:24
Canillo est un petit village sur la route qui mène à la France. 
Longtemps isolé du reste de l'Andorre, on y construit maintenant pas mal d'immeubles, destinés en particulier aux skieurs. 
Mais si on prend la peine de laisser la voiture au parking et de parcourir ses vieilles rues, on y trouvera toujours quelque chose à photographier...
Canillo es un pueblo que está de camino a Francia. Queda bastante apartado de lo que es Andorra capital, o sea que durante muchos años, el pueblo no ha crecido. Pero en estos últimos años, se está construyendo bastante piso, destinado mayoritariamente al esquiador.
Pero si uno suelta el coche en un parking, y echa a andar por las calles, siempre encontrará alguna cosa que fotografiar...
Genre l'ancien moulin à farine
El antiguo molino de harina
Cliquez pour afficher l'image suivante
Une double porte
Una doble puerta
Cliquez pour afficher l'image suivante
Si os fijais, en las casas o en las granjas antiguas, siempre hay un agujero para dejar entrar y salir a los gatos.
Remarquez que presque toutes les portes avaient leur trou pour laisser passer les chats.
L'église. La iglesia.
Cliquez pour afficher l'image suivante
Cliquez pour afficher l'image suivante
Un beau balcon en fer forgé
Un bonito balcón de hierro forjado
Cliquez pour afficher l'image suivante
je ne sais toujours pas si la photo est de travers ou pas, mais le balcon n'était pas très d'aplomb!
La verdad es que al final, no sé si la foto salió torcida o no, porque el balcón desde luego, no estaba recto!
La maison qui a vu naître la fondatrice de l'école française de Canillo (c'est ce qui est marqué sur l'énorme plaque)
La casa donde nació la fundadora de la escuela francesa de Canillo (es lo que dice la enorme placa)
Cliquez pour afficher l'image suivante
Une vieille borda construite sur un énorme rocher (remarquez encore le trou dans la porte)
Una borda contruída encima de una gran roca (¡veis! otro agujero en la puerta)
Cliquez pour afficher l'image suivante
J'ai fait une photo pour que vous voyiez bien qu'on essayait toujours de construire sur le rocher, garantie de bonne tenue de la maison.
He hecho esta foto para que veais que realmente, la granja reposa en la roca. Construír encima de una roca era garantia de que la casa fuera estable.
Cliquez pour afficher l'image suivante
Et deux vieilles granges au fond d'une ruelle.
Cliquez pour afficher l'image suivante
Cliquez pour afficher l'image suivante
Repost 0
24 janvier 2008 4 24 /01 /janvier /2008 07:14

Il me semble vous avoir dit que les vues depuis les bordes de l'Armiana sont magnifiques...
Me parece que os he comentado que las vistas desde las bordas de la Armiana son fantásticas...
Serez-vous de mon avis?
¿A ver qué opinais?

Cliquez pour afficher l'image suivante
L'église de Sant Joan de Caselles. La iglesia de Sant Joan de Caselles.Cliquez pour afficher l'image suivante

Ces granges-là, je ne me souviens plus de comment elles s'appellent, mais elles sont encore habitées.
De estas granjas, no me acuerdo del nombre, pero aún vive gente.

Cliquez pour afficher l'image suivante

Con una lupa, quizás vereis ahí abajo el pueblo de Soldeu El Tarter.
Avec une loupe, vous verrez peut-être là-bas, dans le creux, le village de Soldeu El Tarter.

Cliquez pour afficher l'image suivante

 

Repost 0
23 janvier 2008 3 23 /01 /janvier /2008 07:35
Ah non! Pas dans ma poche! C'est absolument dégoûtant!
Mais vous vous êtes nettoyé les pattes avant au moins?
Pff, j'ai plein de poils partout maintenant, c'est malin!
¡No! ¡en el bolsillo no!
Y seguro que no os habéis limpiado las patas antes de entrar!
Ahora, ¡me abréis dejado el anorak perdido!
Cliquez pour afficher l'image suivante
Tildas Julehus, cómo no...
Tildas Julehus, cela va sans dire...
Repost 0
Sara d'Andorre - dans TILDA
commenter cet article
22 janvier 2008 2 22 /01 /janvier /2008 07:43
Les bordes, en Andorre ce sont les granges. On en trouve dans les villages, mais aussi en pleine montagne. Enfin, je dis "on en trouve", mais c'est de moins en moins le cas. 
Laissées à l'abandon, elles s'effondrent petit à petit. Ou alors, elles sont démolies, et remplacées par des maisons.
Le patrimoine est très peu mis en valeur en Andorre...
Las bordas, son las granjas. Se pueden ver en los pueblos o en medio de la montaña. Aunque cada día van quedando menos.
Abandonadas, se van hundiendo poco a poco. O cuando no lo hacen por si solas, las derriban y construyen casas nuevas en su lugar.
Y el patrimonio andorrano se va perdiendo...
Enfin voilà, les granges de l'Armiana se trouvent au dessus de Canillo, juste à l'entrée de la Vall del Riu. Elles surplomblent la vallée du Valira d'Orient et le village de Canillo, et les vues sont magnifiques.
Las bordas de la Armiana están por encima de Canillo, en la entrada de la Vall del Riu. Desde ahí, se tiene buena vista sobre el valle del Valira de Oriente y sobre Canillo.
Cliquez pour afficher l'image suivante
De loin, on a encore l'impression qu'elles sont plus ou moins debout.
De lejos, parece que aún aguenten el tipo.
Cliquez pour afficher l'image suivante
Mais de près...
Pero de más cerca...
Cliquez pour afficher l'image suivante
Cliquez pour afficher l'image suivante
Cliquez pour afficher l'image suivante
Les toits se sont effondrés, entraînant poutres et planchers.
Los tejados se han hundido, y al caerse el tejado, se cae la casa.
Cliquez pour afficher l'image suivante
Seul un toit tient le coup, mais pas pour très longtemps.
Sólo queda en pie un tejado, pero no por mucho tiempo.
Cliquez pour afficher l'image suivante
Cliquez pour afficher l'image suivante
Repost 0
21 janvier 2008 1 21 /01 /janvier /2008 08:12
La semaine dernière, le 17, c'était la Saint Antoine. Et pour la Saint Antoine, on mange de l'escudella.
L'escudella est le pot au feu catalano-pyrénéen.
Certaines paroisses la servent le jour même de Saint Antoine, d'autres le font le dimanche d'avant ou d'après, ce qui est bien pratique pour ceux qui travaillent en semaine.
La semana pasada, el 17, fue San Antonio. Y para San Antonio, se suele comer escudella. La escudella es el cocido típico pirenaico.
Ciertas parroquias la sirven el mismo día, y otras lo hacen el domingo anterior o posterior, cosa que resulta más práctica para los que trabajamos entre semana.
Hier, nous sommes donc allés à Canillo.
Ayer pues, fuimos a Canillo.
Les préparatifs nous ont bien fait saliver...
Sólo con pasar por ahí delante, y te entran ganas de comer...
Cliquez pour afficher l'image suivante
au fond on voit les tartines à l'allioli (ail et huile, sorte de mayonnaise), au premier plan le vin rouge à donner des douleurs d'estomac, et entre les deux: les grosses marmites d'escudella.
en el fondo están las rebanadas de pan con allioli, y en primer plano el vino tinto que tiene pinta de querer provocarte una buena úlcera de estómago.
Cliquez pour afficher l'image suivante
Là dessous, ce sont les lots pour "els Encants". Dans chaque lot, il y a des bouteilles et des cochonailles, il s'agit ensuite de le vendre au plus offrant (sorte de vente aux enchères), et les gains vont ensuite à une ONG.
Y estas cajas, son los lotes de los "Encants". En cada caja va vino, patas de cerdo, longaniza... Cada caja se vende a subasta, y el dinero va a una ONG.
Cliquez pour afficher l'image suivante
Après des Encants, on a enfin le droit de déguster sa soupe.
Después dels Encants, por fin podemos comer.
Cliquez pour afficher l'image suivante
Bon appétit!
¡Qué aproveche!
Repost 0
18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 08:05
A force de m'entendre dire "Mama, ton écharpe est siiii douce", "Mama, tu me prêtes ton écharpe?", "Mama, ton écharpe est si jolie"... j'ai dû finalement me résoudre à en tricoter une à ma fille...
Cansada de oír "Mamá, tu bufanda es super suave", Mamá, me prestas tu bufanda?", "Mamá, tu bufanda es tan bonita"... he decidido tejerle una a mi hija...
Profitant d'un passage à Toulouse, j'ai mis la main sur la laine poilue si convoitée. Ma mère à moi m'a monté 32 mailles, et j'ai finalement fini la dite écharpe à 33 mailles (question qu'elle soit un peu originale).
Le modèle était compliqué, à cause des triples torsades à effet pluri inversé, mais finalement je m'en suis bien sortie.
Aprovechando una visita a Toulouse, compré esa famosa lana peluda tan suave. Mi madre me puso en la aguja 32 puntos y yo acabé la bufanda con 33. (no sé si aguja y puntos se utilizan, pero mi vocabulario de punto es inexistente)
El modelo era complicado, con un montón de trenzas de salto invertido triple, pero al final, lo he conseguido.
Cliquez pour afficher l'image suivante
Oui, je sais, on a du mal à distinguer les fameuses torsades sur la photo, c'est à cause des poils de la laine, et puis du flash.  :-D
Bueno, ya lo sé que las trenzas no se ven en la foto, es culpa del flash y de los pelos de la lana.  :-D
Enfin bref, j'ai donc fini la 8º merveille du tricot avec deux pelotes. Il m'en reste donc une.
Total, que he acabado esta maravilla con dos ovillos, y me sobra uno.
Cliquez pour afficher l'image suivante
Par le plus grand des hasards, y aurait-il parmi mes lectrices, quelqu'une qui aurait en sa possession un modèle archi ultra simple de bonnet pour enfants?
...euh... au point mousse... (et sans torsades)
Por casualidad, hay alguna de vosotras que tenga un modelo ultra senzillo de gorro de niños?
... er... en punto derecho por supuesto (y sin trenzas)
Repost 0
17 janvier 2008 4 17 /01 /janvier /2008 08:18
Je vous prie de m'excuser à l'avance de la qualité des photos, la lumière naturelle n'étant pas spécialement présente à cette heure-ci, et puis je ne suis pas bien réveillée aujourd'hui...
En effet, nous avons dû nous lever à toute vitesse pendant la nuit, et nous avons dû prendre la voiture dans des conditions difficiles
Perdonadme por adelantado por la calidad de las fotos, no hay aún luz de día y encima no estoy aún muy despierta.
Y es que he tenido que madrugar mucho esta mañana. Hemos tenido que coger el coche y conducir en condiciones adversas
Cliquez pour afficher l'image suivante
Certains étaient vraiment dans tous leurs états!
Unos estaban realmente muy nerviosos!
Cliquez pour afficher l'image suivante
Remarquez que Pinou a même perdu une chaussure dans la course.
Notaréis que el conejito Pinou a perdido su zapato en la carrera.
Nous avons dû nous rendre à l'hôpital de toute urgence
Hemos tenido que ir al hospital a toda prisa
Cliquez pour afficher l'image suivante
oui, c'est une photo de la porte de ma voiture, mais croyez-moi, elle a été prise devant la porte des Urgences (sauf que je n'ai pas bien visé)
sí, la foto es de la puerta de mi coche, pero os aseguro de que en ese momento estaba delante de la puerta de Urgencias (sólo que no he disparado a la buena altura)
Et tout ça pour quoi? Ah, rien de grave, rassurez-vous!
Bueno, y ahora me diréis "¿pero qué ha pasado?" Nada grave, no hay que preocuparse... al contrario, estamos muy felices!
Il s'agit d'un heureux évènement: Pinou et Rosa sont devenus les parents d'une petite lapine fort mignonne, dont j'ai pu faire quelques photos dès la sortie de la maternité.
Pinou y Rosa tienen el placer de anunciaros que son padres!
La verdad es que su hija es muy mona, pueden estar orgullosos.

Cliquez pour afficher l'image suivante
Cliquez pour afficher l'image suivanteCliquez pour afficher l'image suivante
Vous aurez bien entendu reconnu le modèle de Tilda (livre de Pâques)
Por supuesto, habréis reconocido el modelo de Tilda (libro de Pascua)

PS: Problema con las fotos, las tengo que volver a poner, salen unas que no son :-(
PS: petit problème de photos, ce ne sont pas les bonnes qui s'affichent, je travaille à la solution...




Repost 0
Sara d'Andorre - dans TILDA
commenter cet article
15 janvier 2008 2 15 /01 /janvier /2008 08:35
Lorsque le samedi matin, j'ouvre péniblement un oeil et je vois ce ciel:
Cuando un sábado por la mañana abro un ojo y veo este cielo:

Cliquez pour afficher l'image suivante
Généralement je me retourne et essaye de me rendormir.
suelo darme la vuelta e intentar volverme a dormir.
Mais quand le bruit des jeux des enfants devient trop énervant, même avec la tête profondément enfouie sous l'oreiller, je me décide enfin à émerger de sous la couette ... même si la situation extérieure a empiré...
Pero si los niños ya están despiertos (que es lo que suele pasar), por más que me esfuerce, no hay manera de volver a conciliar el sueño, incluso poniendo la cabeza bajo la almohada...
Queda la solución de levantarse... y darse cuenta de que encima, el estado del cielo ha empeorado.

Cliquez pour afficher l'image suivante
Heureusement que le ciel est clément avec moi, il daigne parfois me récompenser des efforts fournis pour me lever...
Suerte que el cielo se porta bastante bien conmigo, y al salir de la ducha, me encuentro con que ha vuelto a cambiar de idea:

Cliquez pour afficher l'image suivante
Tant mieux pour les mésanges, elles ont bien besoin de ces rayons de soleil.
Bueno, mejor para las carboneras, agradecerán los rayos de sol.
Cliquez pour afficher l'image suivante
Le temps change vraiment très vite en montagne...
Os he dicho alguna vez que aquí el tiempo cambia rapidísimo?



Repost 0
14 janvier 2008 1 14 /01 /janvier /2008 08:18
Il a ENFIN reneigé!
Nous ne nous y attendions pas du tout, car vendredi, la pluie est tombée drue toute la journée. Et puis le soir, en un quart d'heure, la neige a tout recouvert.
¡POR FIN! ¡Ha vuelto a nevar!
La verdad es que fue curioso, porque el viernes después de haber llovido a cántaros durante todo el día, se pusó a nevar a eso de las ocho, y en un cuarto de hora, todo estaba blanco.
Une chute de neige un vendredi soir c'est le nirvana, car on sait qu'on va pouvoir en profiter pendant le week-end, et on ne s'est pas gênés pour le faire ;-)
Samedi a été réservé à la confection d'un bonhomme de neige, mais dimanche Bernat a fait sa première sortie en raquettes.
Que nieve un viernes es genial, porque supone que vas a disfrutar de la nieve tooooodo el fin de semana. El sábado tocó monigote de nieve y el domingo Bernat probó las raquetas por primera vez.
Cliquez pour afficher l'image suivante
Quelle joie de se laisser négligeament tomber dans la neige...
Qué felicidad eso de dejarse caer en la nieve...
Cliquez pour afficher l'image suivante
Après, c'est plus dur de se relever (hinhinhin!)
Para levantarse, es otra historia (jejeje)
Cliquez pour afficher l'image suivante
Mais il s'est bien amusé, il n'y a pas à dire.
Pero se lo ha pasado pipa!
Cliquez pour afficher l'image suivante

Cliquez pour afficher l'image suivante
Cliquez pour afficher l'image suivante
A l'heure de repartir, le temps s'est gâté, le ciel s'est assombri. Aujourd'hui, c'est couvert, on espère la neige à nouveau.
Más tarde, el cielo se ha oscurecido. Hoy, el tiempo vuelve a estar tapado, con un poco de suerte ¡vuelve a nevar!
Cliquez pour afficher l'image suivante
Repost 0
13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 09:21
Un jour, j'aimerais habiter dans une petite maison dans les bois, je la verrais bien de couleur rouge
Un día, me gustaría vivir en una casita perdida en el bosque, creo que la pintaríamos de rojo
Cliquez pour afficher l'image suivante
ou alors bleue...
o de azul...
Cliquez pour afficher l'image suivante
En tout cas, elle serait un peu isolée, et pour aller voir le voisin le plus proche, il faudrait marcher à travers bois.
Me la imagino lejos de todo, en un lugar tranquilo, y para ir a visitar al vecino, habría que cruzar el bosque.
Cliquez pour afficher l'image suivante
Bien entendu, le supermarché ne serait pas à la porte d'à côté, alors, on aurait un potager.
Y como en el bosque, no hay supermercados, tendríamos un huerto.
Cliquez pour afficher l'image suivante
Dans la vie, il faut toujours avoir des rêves...
Uno tiene que tener sueños en esta vida...


Los dos modelos son de Bent creek, el de las casitas lo empecé estas navidades, se trata del Neighborough row. El otro, ya os había enseñado el principio, es el Autumn row.
Les deux modèles sont de Bent creek. J'ai commencé celui des maisons pendant ces vacances, il s'agit du Neighborough row. L'autre, dont je vous avais déjà montré le début, est l'Autumn row.
Repost 0