Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

10 octobre 2007 3 10 /10 /octobre /2007 19:51
Attention ! fierté de mère en liberté !
Ainhoa a fini son (merveilleux) bracelet !
¡Atención ! Orgullo de madre en libertad !
Ainhoa acabó su (maravillosa) pulsera!
Cliquez pour afficher l'image suivante
Dommage... il est trop petit pour mon (pourtant fin et délicat) poignet…
¡Qué pena! Es demasiado pequeña para mi muñeca...
Cliquez pour afficher l'image suivante
La photo n’est pas excellente, le flash amalgame les couleurs (du fil argenté, du rose clair et du rose foncé), mais avec le temps qu’il est en train de faire, la lumière naturelle devient rare…
La foto no es excelente, el flash ha echado a perder los colores (es plateada con dos tipos de hilo rosa), pero con el tiempo que estamos teniendo la luz natural es escasa...
 Cliquez pour afficher l'image suivante
 
Repost 0
9 octobre 2007 2 09 /10 /octobre /2007 11:19
Vernet les Bains : ses eaux thermales, son doux climat, ses paysages, son calme.
Et non, nous ne sommes pas allés en cure ! Mais l’une de mes tantes si… Nous nous sommes donc rendus à Vernet, pour une visite familiale. L’endroit nous a beaucoup plu, c’est une belle vallée, très tranquille.
No, no hemos ido a que nos den masajes, pero una de mis tías, sí. Hemos ido pues de visita familiar a Vernet. El sitio nos ha gustado mucho, es un valle tranquilo y muy bonito.
Cliquez pour afficher l'image suivante
Elle ne présente qu’un inconvénient : le Mont Louis ! La route à tournants, cauchemar de tous les enfants qui sont malades en voiture ! (et un arrêt d’urgence n’a pas raté…).
Ceci dit, depuis cette affreuse route à lacets, les vues sont magnifiques.
Sólo presenta un inconveniente: para ir, hay que pasar por el puerto del Mont Louis, cuya carretera es la pesadilla de los niños que no soportan las curvas (y de hecho, hemos tenido que hacer una parada de urgencia). A pesar de ser una carretera horrorosa, las vistas son fantásticas.
Cliquez pour afficher l'image suivante
Cliquez pour afficher l'image suivante
Mais la prochaine fois, on ira en  (petit) train (jaune) !
Pero, la próxima vez, iremos en tren .
Y así, podremos de nuevo admirar al Canigó (bajo las nubes)  
 Ce qui nous permettra une fois encore d’admirer le Canigou (sous les nuages)
Cliquez pour afficher l'image suivante
A parte del Canigó, hemos podido admirar a Ainhoa que nos ha hecho una demostración de voltereta sin manos, cosa que, con mis años,  yo no lograría hacer sin acabar en urgencias :-D
Autre évènement de la jounée (à part de la contemplation du Canigou): nous avons pu constater que Ainhoa sait faire des galipettes sans les mains, un exploit qui, à mon âge, me ferait sans doute atterrir aux Urgences :-D
Bernat, plus sage, a préféré la chaise longue.
 Cliquez pour afficher l'image suivante
 
Repost 0
8 octobre 2007 1 08 /10 /octobre /2007 09:11

La rencontre de dentellières de hier, a été une rencontre à double titre. J’ai effectivement « rencontré » des dentellières (le terme « cohabité » étant plus exact, vu que je suis restée assise sur ma chaise), mais j’ai aussi eu l’agréable surprise de rencontrer Montse et sa petite famille. J’ai été un peu surprise de m’entendre appeler par mon nom par un visage que je ne reconnaissais pas ! ;-)

El encuentro de encajeras de ayer fue muy bien. El encuentro no ha sido sólo con las encajeras, sino que Montse me ha hecho una bonita sorpresa, y nos ha venido a ver a Ainhoa y a mí. Qué impresión más curiosa que una cara que no logras reconocer te llame por tu nombre! ;-)

Enfin voilà, comme je l’ai dit, je ne suis pas trop allée à la rencontre des autres car je ne me suis pas levée de ma chaise, étant donné qu’à chaque mouvement, il faut fixer tous les fuseaux au coussin, pour éviter le pire… le pire étant que le coussin se retrouve par terre et que les fuseaux s’emmêlent.

Donc, je n’ai fait que très peu de photos, et je les ai faites au tout début avant l’installation des dentellières au complet.

He hecho poquitas fotos, ya que una vez que te has instalado, es difícil moverse. Cada vez que te levantas, hay que fijar todos los bolillos, para evitar el peor accidente que te puede pasar: que se te caiga el mundillo y se te líen todos los bolillos. Total, que las fotos son del principio del encuentro, cuando todas las encajeras todavía no habían llegado. 
Cliquez pour afficher l'image suivante

Comme toujours, très peu d’hommes… euh, une unité à ce que j’ai vu… (le dentellier doit être une race en voie de disparition)

Como siempre, pocos hombres… er, uno para ser exactos… el encajero debe ser una especie en vía de desaparición.
Cliquez pour afficher l'image suivante

Et beaucoup de dames, disposant de beaucoup de temps pour faire de très grandes choses, comme un châle…

Sin embargo, muchas señoras, que deben disponer de mucho tiempo (o no dormir), para hacer cosas tan grandes, como un chal…
Cliquez pour afficher l'image suivante

Ou un énorme napperon…
O un tapete enorme…
Cliquez pour afficher l'image suivante

Des trucs que vous me verrez peut-être faire d’ici 33 ans (si la retraite est toujours à 65 ans d’ici là !)

Cosas que quizás haga de aquí a 33 años (si la edad del retiro sigue siendo de 65 años en el 2040)

Sinon, et bien les typiques dentelles à fixer sur serviettes de bain ou rideaux (rien que de penser au repassage, ça me donne des sueurs froides).

Luego, los típicos encajes para cortinas o servilletas (que deben ser horrorosos a la hora de planchar) :
Cliquez pour afficher l'image suivante

Ainhoa a presque fini son bracelet et moi, j’ai continué à ajouter des fuseaux…

Ainhoa está ya a punto de acabar su pulsera, y yo he seguido añadiendo bolillos… 
Cliquez pour afficher l'image suivante

Et dire qu’il faut que j’arrive à 180 ! Je ne vais bientôt plus savoir où les mettre !

Cuando llegue a la parte más ancha, habrá 180 bolillos, y la verdad es que no sé dónde los voy a meter! 
Cliquez pour afficher l'image suivante

J’ai avancé un petit peu. Je l’aime bien ce modèle, il avance « vite » car ce sont tous des points que je connais bien. Et puis, en plus, il m’a permis d’apprendre à mettre des perles, je vais donc pouvoir commencer à faire des bijoux 

Me gusta mucho este modelo. Voy bastante “rápido” porque son todo puntos que conozco, y lo disfruto mucho. Además, he aprendido a poner perlas, cosa que me permitirá empezar a hacer joyas

 
Repost 0
5 octobre 2007 5 05 /10 /octobre /2007 08:08

Dimanche, 7 octobre, à 10 heures, au Poliesportiu (gymnase) de Sant Julià (Andorre) a lieu une rencontre de dentellières... avis aux amatrices! (je doute qu'il y ait beaucoup d'amateurs)
El domingo, 7 de octubre, a las 10, en el Poliesportiu (gimnasio) de Sant Julià (Andorra), podréis asistir a un encuentro de encajeras.
En l'honneur de cette rencontre (et parce que j'avais fini mon précédent travail), j'ai commencé un espèce de napperon qui sert à couvrir les pots ou jarres (et éviter la visite d'une mouche indésirable), bref, un truc totalement inutile. Mais cela me permet d'apprendre à insérer des perles dans une dentelle, et puis de rajouter des fuseaux au fur et à mesure du travail. Choses que je ne savais pas faire.
Como estoy a punto de acabar mi anterior encaje, y que me hubiera encontrado sin trabajo a la media hora de empezar el encuentro, he atacado una cosa nueva. Se trata de un cubre jarra, esas cositas que se ponen encima de las jarras, para evitar las visitas inoportunas de las moscas. Total, conociéndome, algo totalmente inútil, peeeero así aprendo a incluir perlas en un encaje, y a añadirle bolillos a un trabajo. Cosas que no sabía hacer.
Au bout d'une heure de travail, j'en suis là:
Al cabo de una hora de trabajo, estoy por aquí:
Cliquez pour afficher l'image suivante
Si, si, vous avez bien vu, je n'ai fait que ça...
Sí, sí, estáis viéndolo bien, solo he hecho ésto...
Cliquez pour afficher l'image suivante
Vous avais-je déjà dit que la dentelle est un loisir qui prend du temps? :-D
Os he dicho alguna vez que hacer encajes requiere mucho tiempo? :-D
Et puis en changeant totalement de sujet, à la question (de mon précédent billet): "Avez-vous vu quelque chose d'étrange aujourd'hui" Je répondrais "OUI", ce matin, j'ai vu les employés du Comú (=le Commun, c'est comme ça qu'on appelle la Mairie) installer les décorations lumineuses de Noël... jusqu'à preuve du contraire Noël, c'est dans un peu moins de trois mois! A force d'anticiper les choses, ils vont finir par démolir l'esprit de Noël :-(
Y ahora, cambiando de tema... acabo de ver a los operarios del Comú (el ayuntamiento), instalando en la calle las luces de Navidad... a fuerza de anticipar, van a acabar cargándose el espíritu de Navidad! :-(
Repost 0
3 octobre 2007 3 03 /10 /octobre /2007 12:18

J'ai promis à Marie  ras-le-pompon.over-blog.com/ puis à Bill bill.et.marie.over-blog.com/ de faire un questionnaire, et laissé de côté la chose (lâchement reportée au lendemain qui n'arrivait jamais, hihi!), jusqu'à ce que ce matin, me mettant à jour dans la lecture des blogs, je voie que Isa lemondedisa.canalblog.com/ me tague aussi.
Pour qu'il ne soit pas dit que je recule devant les questionnaires, je me suis mise au travail!
Marie proposait de présenter notre oeil droit. J'ai donc pris une photo... vu de si près, il me ferait presque peur, il ne manque plus que les veines injectées de sang...

Cliquez pour afficher l'image suivante


Après la photo de l'oeil, vient le questionnaire de Bill et Isa. Celui d'Isa me paraissant un poil plus court, j'ai donc repris le sien :-D

Attrapez le livre le plus proche, allez à la page 18 et écrivez la quatrième ligne -
« Abastar a fer una tasca. Érem molts, però no donàvem l’abast.” Euh, ici, je n'ai que des dictionnaires…

Quelle est la dernière chose que vous ayez regardée à la télévision?
Je ne me souviens vraiment plus, ça doit faire plus de deux semaines que je ne regarde pas la télé. Pourtant, ils ont ajouté cinq chaînes de plus la semaine dernière. Et ici, la télé analogique, c’est fini !

- En dehors du bruit de l'ordinateur, qu'entendez-vous?
Rien, la rue est très tranquille, à l’occasion, il y a une voiture qui passe.

Quand vous êtes sortie la dernière fois, qu'avez vous fait?
Je suis allée au VIPS avec une de mes tantes et des cousines

- Que portez-vous?
Un pantalon en velours, un T-shirt manches longues et un pull, des Kickers montantes aux pieds (ben oui, il fait frisquet)

- Quand avez-vous ri pour la dernière fois?
Ce matin, au lever, avec les enfants (« je suis un monssssstre » « non, nooooon! » « siiiiiiiiii »)

Qu'y a-t'il sur les murs de la pièce où vous êtes?
Le genre d'horreurs qu’il y a dans tous les bureaux, mais ça m’est égal, je leur tourne le dos, mon bureau est orienté vers les montagnes et le soleil ;-)

- Avez-vous vu quelque chose d'étrange aujourd'hui?
euh non… mon environnement est tout ce qu’il y a de plus banal…

- Quel est le dernier film que vous avez vu?
Ice Age 2… oui, c’était il y a longtemps !

- Si vous deveniez millionnaire dans la nuit, quelle est la première chose que vous achèteriez ?
Une petite maison, avec un grand verger, dans un endroit pas trop chaud

- Dites nous quelque chose que nous ne savons pas
J’ai seulement vécu huit jours dans la ville qui m’a vue naître (je n'allais tout de même pas vous raconter des secrets d'état hein!)

- Aimez-vous danser?
Oui, si on peut appeler ça danser ;-)

- Avez-vous déjà pensé à vivre à l'étranger ?
Ça c’est une question difficile pour moi… Je suis une franco-espagnole n’ayant jamais vécu totalement ni en France ni en Espagne. La question devrait plutôt être, « Avez-vous déjà pensé à vivre dans le pays de vos ancêtres ? » La réponse serait alors : oui, ça me dirait bien de vivre en France pour commencer, quitte à repartir autre part ensuite.

- Quel serait le prénom de votre enfant si c'était une fille ? un garçon ?
Une fille, ce serait Calista, un garçon, je ne sais pas, j’ai toujours eu du mal avec les prénoms masculins.

- Que voudriez vous que Dieu vous dise lorsque vous franchirez les portes du paradis ?
La réserve de chocolat est au fond, à droite :-)

- Qui voulez vous taguer ?

Non?! Il reste encore des personnes qui ne l'aient pas fait!?

 

 

Repost 0
2 octobre 2007 2 02 /10 /octobre /2007 08:10
Mardi dernier, j'ai dû partir à Madrid en catastrophe.
J'y ai tourné une page de ma vie, une jolie page qui restera dans mon coeur, même si là, j'en ai encore la gorge qui se serre.
Je vous ai donc ramené quelques photos du vieux Madrid que j'aime tant et dans lequel je me sens toujours un peu hors du temps.
El martes pasado, tuve que salir hacia Madrid.
Ahí, tuve que girar una página, una página bonita que pasará a formar parte de mis recuerdos queridos, aunque por ahora se me forma un nudo en la garganta nada más pensarlo.
Me he traído pues algunas fotos del centro, del viejo Madrid, el que me gusta y en el que me siento siempre como un poco fuera del tiempo.
La Plaza de España, la place d'Espagne, avec Cervantes, Don Quijote et Sancho Panza:
Cliquez pour afficher l'image suivante
Cliquez pour afficher l'image suivante
Cliquez pour afficher l'image suivante
En allant de la Puerta del Sol a la Plaza Mayor:
Cliquez pour afficher l'image suivante
Cliquez pour afficher l'image suivante
El ayuntamiento, la mairie:
Cliquez pour afficher l'image suivante
Cliquez pour afficher l'image suivante
La Opera, l'Opéra:
Cliquez pour afficher l'image suivante
Palacio Real (Palais royal):
Cliquez pour afficher l'image suivante
Palacio Real
Cliquez pour afficher l'image suivante
Et puis je suis entrée dans le Saint des Saints des merceries, celle de Pontejos. Où mon père se souvient avoir souvent accompagné ma grand-mère, étant petit.
Pour  être servi, il faut prendre un ticket, comme à la boucherie! Et tout ce qu'on demande, ils l'ont! Du coup, je ne me suis pas privée, j'ai demandé! ;-)
Y por primera vez, he entrado en Pontejos, la merceria en la cual mi padre siempre me cuenta que acompañaba a mi Abuela de pequeño, la merceria de toda la vida.
Para que te sirvan, hay que coger tiqué, como en la carnicería! Y todo lo que pides, ¡lo tienen! Total, que he pedido... ;-)

Cliquez pour afficher l'image suivante
Le résultat des courses, c'est une petite fille ravie de son coussin de dentelle flambant neuf.
El resultado es una niña encantada con su flamante mundillo.
Cliquez pour afficher l'image suivante
Repost 0
1 octobre 2007 1 01 /10 /octobre /2007 10:36
Ça y est, je suis à jour, j'ai répondu à tous vos gentils commentaires :-)
Ya me he puesto al día y he contestado a todos vuestros simpáticos comentarios :-)
Repost 0
23 septembre 2007 7 23 /09 /septembre /2007 09:22
Il y a en Cerdagne française un village qui s’appelle Latour de Carol, et évidemment il n’y a aucune tour dans ce village (du moins, il n’en reste pas).
Un peu plus haut se trouve le village de Carol, où, par contre, il y a deux tours… Je sais que parfois, il ne faut pas trop chercher à comprendre, mais là j’aimerais bien !
En la Cerdaña francesa, se encuentra un pueblo que se llama Latour de Carol (la Torre de Carol), y en el pueblo, no hay ninguna torre (o al menos hoy día no existe).
Un poquito más arriba, hay otro pueblo que se llama Carol, y en ese pueblo hay dos torres!
Bueno, la cosa me intriga, y me gustaría saber el por qué del fenómeno.
Hier, la journée qui s’est levée était, ce que l’on appelle ici une journée « bête », c’est-à-dire que la journée s’annonce sous un ciel gris, le gris qui n’augure rien de bon et qui laisse à présager une journée perdue…
Ah, mais c’est que dans la famille, il nous en faut plus pour nous décourager ! Ah quoi servent donc les parapluies ?
Ayer amaneció el típico día tonto. Un día gris que no auguraba nada bueno. Pero bueno, a nosotros nos hace falta algo más que unas cuantas nubes para quedarnos en casa! ¿De qué sirven sino los paraguas?
Cliquez pour afficher l'image suivante
Le cap fut donc mis sur la Cerdagne, côté français. Après un pique nique à Bourg-Madame, on décida d’aller vers Porta, pour dénicher un chemin parcouru il y a des années avec mes parents. Mais, en route, on changea d'avis et on s’arrêta à Carol pour voir les tours de plus près. C’est le typique endroit devant lequel on est passés des centaines de fois et où on ne s’est jamais arrêtés… grande erreur ! Car c’est un très joli village hameau.
Decidimos pues hacer rumbo a la Cerdaña francesa. Después de un picnic en Bourg-Madame, pensamos ir a Porta, donde yo recordaba un camino recorrido hace años con mis padres. Pero, al pasar delante de Carol, decidimos pararnos a echarles un vistazo a las torres. Carol siendo el típico sitio delante del cual pasas un centenar de veces y en el cual nunca te has parado... ¡error! Porque es un pueblo-diminuto- muy bonito de visitar.
Cliquez pour afficher l'image suivante
Du village sort le chemin du Vieux Relais, que voici :
Del pueblo sale el camino del Viejo Albergue (o, mejor dicho, posta), al cual no tardas en llegar:
Cliquez pour afficher l'image suivante
Cliquez pour afficher l'image suivante
Cliquez pour afficher l'image suivante
Le chemin continue et, avec un peu de chance, on croise le train qui siffle joyeusement en voyant les enfants qui saluent de façon euphorique.
El camino sigue y, con suerte, te cruzas con el tren, que silba alegremente al verte (o al ver a los niños que saludan eufóricos)
Cliquez pour afficher l'image suivante
Cliquez pour afficher l'image suivante
Et là, arrive le moment ou vous commencez à vous dire « euh oui, d’accord… mais, elles sont où les tours ? ». Ben les voilà, sur fond de ciel azur…
Y ya llega el momento en el cual decís “sí, vale, muy bonito, pero, ¿y las torres?”. Bueno, pues aquí están, sobre fondo de cielo azul...

Cliquez pour afficher l'image suivante
Cliquez pour afficher l'image suivante

 

Repost 0
21 septembre 2007 5 21 /09 /septembre /2007 07:56
Un fuseau, ce n'est pas très facile à décorer. C'est un objet très petit et en plus sa surface est arrondie, ce qui réduit pas mal les possibilités.
Je me contente donc de faire un tout petit petit dessin. L'avantage de la chose, c'est qu'on a vite fait de peindre plusieurs fuseaux.
No es muy fácil decorar un bolillo. Es un objeto chiquito y redondeado, cosa que reduce bastante las posibilidades de decoración.
Me tengo que conformar con dibujar un motivo muy muy pequeño. La ventaja es que de esta manera, acabas rápidamente el trabajo.
Cliquez pour afficher l'image suivante
Las fotos no rinden muy bien, mi cámara no sirve mucho para las fotos de cerca. 
Los bolillos de florecillas son para mí (si cierta personilla me los deja), los de animalitos son para Ainhoa.
Les photos ne sont pas terribles, mon appareil n'est pas très performant avec les photos de près. 
Les fuseaux à fleurs sont pour moi (si une certaine demoiselle ne s'en approprie pas...), ceux qui ont des petits animaux sont pour Ainhoa.
Cliquez pour afficher l'image suivante
Repost 0
20 septembre 2007 4 20 /09 /septembre /2007 08:09
Ainhoa a assisté à son premier cours de dentelle hier après midi.
Et pendant que Bernat et moi nous goinfrions de bretzels(question de ne pas maigrir trop vite), la demoiselle travaillait.
Quand nous sommes passés la récupérer, je me suis bien évidemment extasiée sur son travail (ben oui, je suis sa mère, ne l'oublions pas).
Ayer por la tarde, Ainhoa fue a su primera clase de bolillos.
Y mientras Bernat y yo nos zampábamos unos bretzels en una terraza (cuestión de mantener la línea), la señorita trabajaba.
Cuando la volvimos a buscar, me maravillé ante su trabajo (no os olvidéis de que soy su madre)
Cliquez pour afficher l'image suivante
N'empêche, que je sois sa mère ou pas, je trouve qu'elle a bien travaillé ;-)
Pero que sea su madre o no, la verdad es que lo ha hecho muy bien! ;-)
Cliquez pour afficher l'image suivante
Repost 0