Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

30 avril 2007 1 30 /04 /avril /2007 19:37
Elle était cre-vée! Le voyage avait été long et inconfortable, elle n’en pouvait plus. Elle était vraiment heureuse d’être arrivée à destination.
Estaba absolutamente reventada! El viaje había sido muy largo e inconfortable, y ya no podía con su cuerpo. Estaba realmente feliz de haber llegado a su destino.
Elle s’allongea sur le lit, et soupira d’aise : une nouvelle vie commençait !
Se tumbó en la cama, y se relajo pensando en su nueva vida.

Cliquez pour afficher l'image suivante

Elle aimait déjà sa nouvelle maison !  
Merci de l’accueillir chez toi Peipette !
¡Estaba encantada con su nueva casa  ¡
Repost 0
Sara d'Andorre - dans TILDA
commenter cet article
29 avril 2007 7 29 /04 /avril /2007 18:39
La semaine dernière, nous n’avions donc pas fait la promenade prévue au programme pour cause de sieste subite dans la voiture. Donc, cette fois-ci, on a contourné la difficulté en évitant la voiture juste après le déjeuner.
La semana pasada, no pudimos hacer el paseo previsto por causa de siesta repentina, provocada por el runrún del coche. O sea que esta vez, hemos evitado montar en coche a la hora de la digestión.
Nous avons fait un tour rapide à la brocante d’Alp (Espagne) où nous avons vu des choses tentantes (comme une balance et ses poids) mais pas abordables…
Para empezar, hemos dado una vuelta por la feria de antigüedades de Alp (España). Cuestión de ver cosas bonitas pero un poco fuera de precio.

Cliquez pour afficher l'image suivante

Puis, nous avons mis le cap sur Martinet (Espagne toujours), où nous avons mangé nos sandwiches (euh, non, notre salade de pâtes), avant de nous engager sur le chemin convoité.
Y luego, muy rápidamente, hemos ido a Martinet donde hemos comido un poco (haciendo el ganso) antes de emprender el camino que queríamos conocer.

Cliquez pour afficher l'image suivante

C’est une ballade bien agréable à faire avec les enfants car le chemin longe la rivière sans trop monter et descendre.
El paseo es muy agradable, va siguiendo el río sin gran desnivel.

Cliquez pour afficher l'image suivante

Selon les panneaux, on aurait pu voir des loutres, mais bon… on n’en a pas vu évidemment.
Según los carteles, se pueden ver nutrias, pero no hemos tenido esta suerte...

Cliquez pour afficher l'image suivante

Le Cadí là-bas, qui pointe son nez enneigé:
Ahí detrás, a lo lejos, está en Cadí:

Cliquez pour afficher l'image suivante

Cliquez pour afficher l'image suivante

Arrivés à cette espèce de tour, on a regardé le ciel… et oh oh ! Très noir tout ça… on a vite fait demi-tour, et le soleil est revenu nous narguer 10 minutes après…
Al llegar a esta especie de torre, hemos mirado el cielo, y hemos preferido dar media vuelta, aunque 10 minutos después el sol volvía a estar por ahí (ya sabéis cómo es el tiempo de primavera...)
 

Cliquez pour afficher l'image suivante

Allez! Retour à la maison M. David la Croquette ;-)

Cliquez pour afficher l'image suivante

 
Repost 0
28 avril 2007 6 28 /04 /avril /2007 20:57
Eh! Toi, là-bas ! Oui toi : le gros nuage gris qui me regarde sournoisement.
Ecoute-moi bien : à partir de maintenant, je ne veux ni grêle ni neige. Je veux juste un petit crachin, ou mieux : tu t’en vas !
¡Ey tú ! Sí, sí, tú, la nube ésa que me mira con sonrisa socarrona. Bueno, escúchame atentamente: a partir de ahora, ya no quiero ni granizo ni nieve. Puedes echar algo de llovizna si te apetece, pero nada más. Y si te vas, pues ¡aún mejor!

Cliquez pour afficher l'image suivante

Non, parce que moi, ça y est : j’ai planté mes géraniums, donc je ne veux plus de surprises maintenant.
No, porque, entendámonos: acabo de plantar mis geranios, o sea que no quiero sorpresas.

Cliquez pour afficher l'image suivante

Cliquez pour afficher l'image suivante

Bon, voilà une bonne chose de faite, maintenant, il ne me reste plus qu’à parler au responsable des gelées nocturnes…
Bueno, esto ya lo tengo hecho, ahora a ver si encuentro el responsable de las heladas y así ya dejo las condiciones idóneas para mis plantas.
Repost 0
24 avril 2007 2 24 /04 /avril /2007 21:59
Damouredo  a raison, on montre toujours les choses que l’on crée, mais jamais les deux mains qui nous servent à faire tout le travail. Que ferait-on sans nos mains ?
Alors voilà les miennes…
Damouredo tiene razón. Siempre enseñamos lo que creamos pero nunca salen fotografiadas las manos que han hecho todo el trabajo. ¿Qué haríamos si no tuviéramos manos?
La droite est celle qui travaille le plus chez moi, elle s’active, rapide, clic clic, un coup de ciseaux, et maintenant elle tient le pinceau, puis l’aiguille…
La mano derecha es la que más trabaja en mi caso. Va velozmente de una cosa a otra: recorta, pinta, borda...

Cliquez pour afficher l'image suivante

Mais si la gauche n’était pas là, qui servirait de support ?
Pero si la izquierda no estuviera, ¿quién serviría de soporte?

Cliquez pour afficher l'image suivante

Si vous voulez que votre main ait sa minute de gloire, laissez un petit message à Damouredo
Damouredo está haciendo una galería de manos creadoras, si queréis participar, dejadle un mensajito
 
Repost 0
23 avril 2007 1 23 /04 /avril /2007 21:55
Le 23 avril est le jour de la Saint Georges, celui qui vainquit le dragon. Il est coutume par ici de fêter cet événement en s’offrant un livre ou une rose rouge (rouge car en tuant le dragon, du sang tomba sur des roses et les teinta). Généralement, les hommes offrent la rose à leur compagne et les femmes offrent un livre à leur compagnon. Mais ces cadeaux peuvent aussi se faire entre amis, famille, collègues…
Tout au long de la journée, des jeunes se baladent dans la rue, proposant aux messieurs d’acheter des roses. Et les commerces installent dans la rue des tables proposant livres et roses.
El 23 de abril es el día de San Jorge, el que venció al dragón. Muchas de vosotras sabéis que por aquí es costumbre en este día, regalar un libro o una rosa. En general, las rosas son para las mujeres y los libros para los hombres.
Todo el día, chicas y chicos se pasean por la calle proponiendo rosas a la venta. Y delante de algunos comercios, se instalan puestos con rosas y libros.
Personnellement, je trouve un peu triste une rose unique dans un vase, et je n’aime pas que mon mari achète une rose pour la Sant Jordi… Pas par manque de romanticisme, non ! Mais il y a une telle demande dans une journée comme aujourd’hui que les roses sont stockées en frigo pas mal de jours avant, et elles s’abîment généralement bien vite (tellement vite que l’an dernier, ma rose a duré 24h…)
A mí, personalmente, no es que me guste mucho una única rosa triste en un jarrón. No me entusiasma mucho que justo hoy mi marido me regale una rosa. La verdad es que hay una demanda tan fuerte, que las rosas ya llevan días cortadas y luego no duran mucho... Hasta tal punto que el año pasado duró 24 h...
Du coup, cette année, j’ai eu droit à un bouquet de roses roses pour le 20, et aujourd’hui elles sont magnifiques, tant pis pour la tradition !
Total, que este año, el ramo de rosas tocó el viernes, y hoy las sigo disfrutando!

Cliquez pour afficher l'image suivante

Quant au livre… et bien, je n’en ai pas acheté non plus… mon mari n’étant pas un grand lecteur !
En cuanto al libro... ejem, pues tampoco he seguido la tradición, ya que Lluís no es un gran lector!
J’ai préféré lui offrir un torchon en lin dans lequel on mettra le pain qu’il fait, car il paraît qu’il se conserve mieux ainsi (si ce n’est pas le cas, on s’en servira pour s’essuyer les mains !)
A él se le da muy bien hacer el pan y parece que éste se conserva muy bien liado en un trapo de lino, entonces he cogido mi aguja, ¡y ale!

Cliquez pour afficher l'image suivante

Il n’est pas tout à fait fini, je n’ai pas eu le temps ! Donc, je vous le remontrerai à l’occasion.
Aún no lo he terminado, pero el tiempo no daba para más! O sea que lo volveréis a ver más adelante.
Ils ont une drôle de tête ce livre et cette rose rouge, pas vrai ?!
Bonne fête à tous les amoureux !
 
Repost 0
22 avril 2007 7 22 /04 /avril /2007 11:47
Les français auraient-ils compris la leçon des dernières élections? Je n’avais jamais fait la queue pour aller voter... Là, j’étais presque heureuse de patienter ½ heure!
Parece que los franceses se han animado todos a votar después del desastre de las últimas elecciones presidenciales... Nunca había hecho cola para votar! Pero estaba casi feliz de esperarme media hora para tirar mi sobre en la urna.

Cliquez pour afficher l'image suivante

Et puis, j’ai aussi croisé  Almar  pendant que je faisais la queue, c’est chouette les blogs !
Et maintenant, rendez-vous au deuxième tour!

Cliquez pour afficher l'image suivante

Repost 0
21 avril 2007 6 21 /04 /avril /2007 19:43
Depuis que nous avons notre machine à pain, nous ne fréquentons plus la boulangerie, nous nous sommes trop habitués à manger du pain chaud et frais. Or, pour faire du pain, il faut de la farine, et si possible de plusieurs variétés différentes pour ne pas faire toujours le même pain. Le problème, c’est qu’ici on ne trouve pas beaucoup de types de farine, et nous sommes donc OBLIGÉS de programmer de temps en temps une sortie en France pour nous ravitailler… Et comme par HASARD nous DEVONS toujours aller au magasin de Bourg-Madame (Cerdagne) qui se trouve malencontreusement à côté d’un magasin de patchwork et d’un kiosque à journaux très bien achalandé (elle a bon dos la farine, hein !)
Desde que tenemos una máquina para hacer el pan, ya no vamos a la panadería, nos hemos acostumbrado a comer pan calentito y recién hecho. Pero para hacer el pan, ya sabéis, hace falta harina, de diferentes tipos mejor, para no hacer siempre el mismo tipo de pan. Desgraciadamente aquí no se encuentran muchos tipos de harina, y tenemos que ir a Francia de cuando en cuando a comprar unos cuantos kilos. Por DESGRACIA, el almacén donde vamos (en Bourg-Madame) está al lado de una tienda de patchwork y de un kiosco repleto de revistas interesantes... (qué buena excusa que es la harina, ¿verdad?)
Enfin bref, tout ça pour dire que nous avons été faire nos courses ce matin (de farine, revues et tissu) et nous avons ensuite fait un pique nique à la Tour de Carol.
En fin, todo esto para deciros que hoy estuvimos haciendo un picnic cerca del río en la Tour de Carol (Francia)

Cliquez pour afficher l'image suivante

Tapis d'anémones de bois. Anémonas de bosque.

Cliquez pour afficher l'image suivante

Cliquez pour afficher l'image suivante

Au retour, nous avions prévu de faire une ballade à Martinet (Espagne), mais les enfants se sont « évanoui » dès qu’ils sont rentrés dans la voiture.
N’aillant pas le cœur de les réveiller, nous avons fait notre ballade près de chez nous.
Luego, habíamos programado pararnos en Martinet (España) para conocer un camino que tiene muy buena pinta, pero los niños se durmieron nada más entrar en el coche. O sea que al final, el paseo fue cerca de casa.

Cliquez pour afficher l'image suivante

Cliquez pour afficher l'image suivante

Cliquez pour afficher l'image suivante

Haaa… que ce ruisseau est tentant…
¡Qué tentador que es este riachuelo!

Cliquez pour afficher l'image suivante

Trop bien! Je vis y jeter quelques cailloux !
Tiraré unas cuantas piedrecillas, a ver que pasa...

Cliquez pour afficher l'image suivante

Repost 0
20 avril 2007 5 20 /04 /avril /2007 20:08
Aujourd’hui, Ainhoa avait sa photo de classe à l’école. Alors elle m’a demandé de bien l’habiller (comme si je l’habillais mal des fois! Pff), parce qu’il fallait qu’elle soit belle sur la photo. Bon, on est coquet à cet âge ! J’en ai profité pour bien lui recommander d’être souriante… pas comme certaines…
Hoy, en el colegio de Ainhoa, tocaba foto de clase. Ayer, Ainhoa me pidió que le preparara un vestido para salir guapa en la foto (una es coqueta a estas edades). Esta mañana, le he hecho dos trenzas y le he recomendado que sonriera cuando llegara la hora de la foto. Y es que no me gustan las fotos serias...
Allez ! Un petit sourire Mesdemoiselles !
¡ Venga! Una sonrisita Señoritas!

Cliquez pour afficher l'image suivante

Pension de Demoiselles, Mamers, année scolaire 1885-86
Pensión de Señoritas, Mamers, año escolar 1885-86
Au premier rang, avec un petit panier à la main, la dénommée Anna est mon arrière grand-mère, la seule que j’ai connue. Je n’ai malheureusement pas maintenu énormément de conversations prolongées avec elle vu qu’au moment de sa mort, je manquais encore cruellement de vocabulaire (ce qui est normal à 15 mois me direz-vous…), mais elle était paraît-il une femme de caractère, moitié bretonne, moitié corse 
En la primera fila, con una cestita en las manos, está Anna, mi bisabuela, la única que conocí. La verdad es que no tuve mucho tiempo de conversar con ella, ya que cuando se murió, yo aún no tenía un vocabulario muy extenso (con un año, yo no hablaba muy coherentemente aún...). Parece ser que era una mujer con un carácter bastante fuerte.
Si quelqu’un reconnaît une aïeule, je lui fais une copie bien volontiers, surtout que je n’ai pas pu très bien scanner à cause de la grande taille de la photo…
Repost 0
19 avril 2007 4 19 /04 /avril /2007 17:56

Prenez du fil et des épingles,

 

Coja hilo y alfileres,

Cliquez pour afficher l'image suivante

Ajoutez des fuseaux,

 

Añada unos bolillos,

Cliquez pour afficher l'image suivante

Mélangez tout ça sur un carreau,

 

Mézclelo todo en un “coixí” (si alguien sabe la palabra en castellano, ya sabéis...).
Edit: el nombre es "mundillo"

Cliquez pour afficher l'image suivante

Laissez tout tomber pendant cinq ans…

 

Abandone el conjunto durante cinco años...

 

Et qu’est-ce que vous obtenez ?

 

Quelqu’un qui ne sait plus par où commencer !

 

¿Qué se obtiene? Pues una persona que ya no sabe por dónde empezar!

Donc, hier soir, j’ai été me réinscrire au cours de dentelle au fuseaux, que j’avais laissé tomber quand Ainhoa était née. J’ai passé une heure et demie à remplir des fuseaux dans le but de faire un petit truc pour me remémorer des points. Et comme après avoir rempli une quinzaine de fuseaux, je me suis rendue compte que je n’avais pas amené assez de fil, je me suis finalement rabattue sur le truc que j’avais en cours il y a 5 ans. Et comme j’ai perdu beaucoup de temps avec mon histoire de fuseaux à remplir, ben je n’ai pas beaucoup avancé… (juste commencé les petites araignées du bas)

 

Entonces ayer me fui a apuntar a clase de bolillos. Como no los he tocado en cinco años, no me acuerdo muy bien de cómo va la cosa. Pensé hacer una cosita pequeña para acordarme de los puntos, entonces me pasé una hora liando bolillos, para darme finalmente cuenta de que no tenía suficiente hilo... Total que perdí un montón de tiempo para nada, y al final empecé directo con la puntilla que tenía empezada. Sólo tuve tiempo de empezar las arañas de abajo...

Cliquez pour afficher l'image suivante

Mais je me suis bien amusée, les autres filles du cours sont très sympathiques, je sens qu’on va bien rigoler !

 

Estoy encantada de volver a empezar. La verdad es que me lo he pasado muy bien, las otras chicas de la clase son muy simpáticas y nos lo hemos pasado pipa!

Cliquez pour afficher l'image suivante

Repost 0
18 avril 2007 3 18 /04 /avril /2007 17:55

à ça:

Esta noche voy a...

Cliquez pour afficher l'image suivante

Os lo cuento mañana, jejeje!

Bin oui, vous n'êtes pas plus avancées je sais, hin hin hin! Vous saurez tout demain!!

Repost 0